Pendant le confinement, les ingénieurs de la Nasa pilotent Curiosity de chez eux

Classé sous :Curiosity , rover martien Curiosity , lunettes 3D

Pour diriger le rover Curiosity sur Mars, les ingénieurs du Jet Propulsion Laboratory à Pasadena (Californie) disposent habituellement de lunettes spéciales pour percevoir les contours du paysage en 3D. Seulement voilà : depuis le confinement, les scientifiques sont en télétravail depuis chez eux et n'ont plus accès à ces lunettes qui nécessitent des ordinateurs équipés de cartes graphiques haute performance. Ces ordinateurs, à l'origine destinés aux jeux en réalité virtuelle tels que Fortnite, ont été reconvertis par la Nasa pour donner un aperçu réaliste en 3 dimensions dans lequel évolue le robot martien.

Privés de leur équipement high tech, les ingénieurs en sont donc réduits à utiliser des bonnes vieilles lunettes en carton comme celles distribuées gratuitement dans les cinémas, avec un côté rouge et un côté bleu. Ces lunettes filtrantes utilisent le principe de la stéréoscopie basé sur le décalage entre les deux yeux pour percevoir le relief. « Bien qu'elles ne soient pas aussi immersives et confortables que les lunettes habituelles, elles fonctionnent tout aussi bien pour planifier les trajets et les mouvements des bras », rassure la Nasa. Et cela fonctionne apparemment très bien, puisque Curiosity a réussi le 20 mars à prélever pour la première fois un échantillon de roche dans le sol martien dans un endroit appelé Edimbourg, grâce à une nouvelle méthode de forage.

On peut toutefois se demander pourquoi la Nasa, qui dispose pour 2020 d'un budget de 22,6 milliards de dollars, n'est pas capable de fournir à ses ingénieurs une connexion à distance avec ses ordinateurs sophistiqués.

Le robot martien Curiosity est désormais dirigé à distance par les ingénieurs de la Nasa qui ne disposent que de lunettes stéréoscopiques rouge et bleu. © NLshop, Adobe Stock