Ce son étrange, voire effrayant, révélé par l'ESA, l'Agence spatiale européenne, correspond à un phénomène que l'on côtoie au quotidien : le champ magnétique terrestre ! Causé par les mouvementsmouvements de convectionconvection dans le noyau, c'est lui qui nous protège des rayons cosmiquesrayons cosmiques, et des particules amenées par les vents solairesvents solaires ! C'est aussi à lui que l'on doit les aurores boréalesaurores boréales : elles résultent de l'interaction entre la magnétosphèremagnétosphère et les particules chargées éjectées par le SoleilSoleil. Et pour en obtenir la « musicalité », des chercheurs ont converti des signaux magnétiques mesurés par la mission Swarm (ESAESA) en son.

Entre art et science, le résultat dégage une atmosphèreatmosphère cauchemardesque« Nous avons configuré le système audio de manière à ce que chaque haut-parleur représente un endroit différent sur Terre et montre comment notre champ magnétique a fluctué au cours des 100 000 dernières années, explique Klaus Nielsen, un musicien qui a participé au projet. Le grondement du champ magnétique terrestrechamp magnétique terrestre est accompagné d'une représentation d'une tempêtetempête géomagnétique résultant d'une éruption solaireéruption solaire le 3 novembre 2011, et en effet cela semble assez effrayant ».