Hubble a épié une supernova au sein d'une autre galaxie pendant plusieurs semaines

Classé sous :Astronomie , Hubble , images du télescope Hubble

En janvier 2018, une explosion a été repérée à la bordure de l'un des bras spiraux de la galaxie NGC 2525. Grâce à sa caméra grand champ (Wide Field Camera 3), le télescope spatial Hubble a pu se tourner à temps vers cette fabuleuse supernova et capturer une série de photographies sur une année entière, récemment assemblées en un timelapse époustouflant. Bien que le télescope ait manqué le pic de luminosité de la supernova, il n'a certainement pas raté le spectacle entier. « Aucun feu d'artifice sur Terre ne peut battre cette supernova, capturée dans sa gloire déclinante par Hubble », commente l'astrophysicien Adam Riess.

La supernova, baptisée SN 2018gv, a pour origine une naine blanche située dans un système binaire, qui avait passé ses dernières années à phagocyter son étoile compagne. Au moment d'atteindre une masse critique, son cœur serait devenu suffisamment chaud pour engager le processus de fusion et la formidable explosion nucléaire résultante. Comme leur luminosité maximale est toujours la même, ces supernovas sont baptisées chandelles standard et servent de mètre étalon. C'est à l'aune de leur lueur que les astronomes peuvent calculer la distance des galaxies qui hébergent ces événements cosmiques, et par extension, le rythme de l'expansion de l'Univers.

La supernova SN 2018gv, capturée par la Wide Field Camera 3 du télescope Hubble © Nasa, Esa, Hubble 

La supernova SN 2018gv, capturée par la Wide Field Camera 3 du télescope Hubble. © Nasa, Esa, Hubble