Neil Armstrong a été le premier homme à marcher sur la Lune. Qui sera la première femme ? La Nasa se réserve le droit de choisir parmi les cinq astronautes féminines de l’équipe Artemis nouvellement nommée. © Nasa
Sciences

Voici les 18 astronautes du programme Artemis : « les héros qui nous porteront sur la Lune et au-delà »

ActualitéClassé sous :vols habités , astronautes , Nasa

[EN VIDÉO] Regardez à quoi ressembleront les lancements de la mission Artemis  Fin 2021, le nouveau lanceur lourd de la Nasa, le SLS (Space Launch System), lancera la première mission Artemis I à destination de la Lune. Voici à quoi ressemblera son premier vol. 

Marcher sur la Lune. Un rêve pour un certain nombre d'entre nous. Pour eux, le rêve est sur le point de devenir réalité. Eux, ce sont les 18 astronautes sélectionnés par la Nasa pour prendre part au programme Artemis qui les emmènera sur la Lune à partir de 2024. Et parmi eux, cinq elles ! Dont l'une deviendra bientôt la première femme à poser le pied sur la Lune.

Le programme Artemis emmènera des astronautes sur la Lune en 2024. Peu à peu, les choses se précisent. En début de semaine, la Nasa a présenté les priorités scientifiques de ces missions. Hier, roulez tambours, l'Agence spatiale américaine a dévoilé les très attendus 18 noms des astronautes qui formeront l'équipe Artemis, « les héros qui nous porteront sur la Lune et au-delà » : Joseph Acaba, Kayla Barron, Raja Chari, Matthew Dominick, Victor Glover, Warren Hoburg, Jonny Kim, Christina Hammock Koch, Kjell Lindgren, Nicole A. Mann, Anne McClain, Jessica Meir, Jasmin Moghbeli, Kate Rubins, Frank Rubio, Scott Tingle, Jessica Watkins et Stéphanie Wilson.

L'équipe se compose d'astronautes issus d'un large éventail d'horizons et forts d'expertises et d'expériences variées. La Nasa se réserve toutefois d'ores et déjà la possibilité de la compléter avec d'autres compétences, y compris des astronautes internationaux. Le détail des affectations de vol n'a pas encore été communiqué.

Première femme à marcher sur la Lune, les choses se précisent

Les astronautes Artemis commenceront à travailler avec les partenaires de l'agence dès l'année prochaine. « Marcher sur la surface lunaire serait un rêve devenu réalité pour chacun de nous et tout rôle que nous pouvons jouer pour y parvenir est un honneur. Je suis fier de ce groupe particulier d'hommes et de femmes et je sais que chacun d'entre eux ferait un travail remarquable en représentant la Nasa et les États-Unis lors d'une future mission Artemis », a déclaré l'astronaute en chef du programme, Pat Forrester, dans un communiqué de la Nasa.

Parmi les 18 heureux élus figurent cinq femmes. L'une d'entre elles sera la première femme à poser le pied sur la Lune. Si Anne McClain et Christina Hammock Koch semblent toujours favorites, la liste des candidates est désormais arrêtée. L'une de ces cinq femmes-là entrera bientôt dans l'histoire.

Pour en savoir plus

Nasa : on connaît le visage des astronautes qui iront sur la Lune et sur Mars

La Nasa et l'Agence spatiale canadienne ont présenté 13 nouveaux astronautes, dont 6 femmes. Issus de la promotion 2017, ces astronautes iront certainement sur la Lune, voire sur Mars. En 2017, 18.000 Américains et 3.772 Canadiens avaient postulé pour suivre la formation d'astronaute. 

Article de Rémy Decourt paru le 15/01/2020

Les 13 astronautes de la promotion 2017 de la Nasa et l'Agence spatiale canadienne. © Nasa

Au terme d'une formation de plus de deux années, la Nasa et l'Agence spatiale canadienne ont dévoilé la promotion 2017 du corps des astronautes des États-Unis et du Canada. En 2017, sur 18.000 candidats américains, la Nasa sélectionnait 7 hommes et 5 femmes « astronautes-candidats » (un a démissionné au cours de la formation) quand l'Agence spatiale canadienne sélectionnait un homme et une femme parmi 3.772 postulants canadiens. Tous ont comme point commun des curriculum vitæ exemplaires et l'on appréciera la diversité des origines inédites avec des noms de famille (asiatique, hispanique, indien, iranien). La parité hommes-femmes est presque parfaite entre les candidats.

L'espace lointain au programme de ces astronautes

Ces astronautes entrent en service au moment où les agences spatiales du monde entier sont en train d'examiner les possibilités de missions au-delà de l'orbite basse et de la Station spatiale internationale (ISS). Ces futurs explorateurs spatiaux pourront être affectés sur des missions à bord des stations spatiales ISS et l'avant-poste lunaire (Gateway) et à des missions à destination de la Lune, de Mars, voire d'un astéroïde. Ils débuteront leurs classes à bord de la Station spatiale internationale et, fait nouveau, ils décolleront depuis le sol américain à bord de véhicules commerciaux, dont les capsules Crew Dragon de SpaceX et Starliner de Boeing. Depuis l'arrêt des navettes en juillet 2011, les astronautes de la Nasa dépendaient des capsules russes pour séjourner dans l'espace et rejoindre la Station spatiale internationale.

Cette nouvelle promotion, baptisée « Turtles » (les tortues), a été présentée au public le 10 janvier par l'administrateur de l'agence spatiale américaine, Jim Bridenstine, lors d'une cérémonie au centre Johnson à Houston, au Texas. La Nasa compte aujourd'hui 49 astronautes actifs quand le corps européen des astronautes compte seulement 7 membres, dont 6 hommes et une seule femme (l'Italienne Samantha Cristoforetti).

La Nasa prévoit de débuter dès ce printemps un nouveau processus de candidature pour la prochaine classe de candidats à la fonction d'astronaute.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !