La Voie lactée au-dessus d'une petite église à Hunter, en Nouvelle-Galles du sud (Australie). © John Rutter
Sciences

Les 10 plus belles photos de la Voie lactée racontées par leurs auteurs

ActualitéClassé sous :voie lactée , étoile , Concours photos

Le blog de photographies Capture The Atlas vient de publier sa liste des meilleures photos de la Voie lactée, avec de spectaculaires images de paysages nocturnes constellés d'étoiles. Les gagnants nous décrivent comment ils ont réussi leur plus belle prise de vue.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Galaxie : où se trouve la Terre dans la Voie lactée ?  Le satellite Gaia a cartographié plus d’un milliard d’étoiles. Grâce à ces données, cette vidéo de l'ESA nous transporte jusque dans notre quartier résidentiel au sein de la galaxie, à la découverte de quelque 600.000 étoiles qui nous entourent. Les plus brillantes et connues depuis le sol terrestre, telles Sirius, Betelgeuse, Véga, Aldébaran…, ont leur nom marqué. Le voyage se termine par un plongeon vers le Soleil (Sol), petite étoile à plus de 26.000 années-lumière du centre de la Voie lactée. 

Le blog Capture The Atlas, spécialisé dans les photographies de ciels et de paysages, vient de dévoiler son palmarès 2021 du Milky Way Photographer of The Year, publié chaque année fin mai-début juin, la meilleure saison pour observer le ciel nocturne dans l'Hémisphère nord et sud. Ces photos magiques ont été prises aux quatre coins du globe, de la Nouvelle-Zélande aux États-Unis en passant par l'Espagne et l'Iran. Vingt-cinq photographes de 14 nationalités ont ainsi été récompensés. Ils nous racontent comment ils ont réussi leurs extraordinaires clichés. En voici une sélection.

L’antre du dragon

  • Mungo, Australie

« Ce paysage m'a immédiatement fait penser à une scène de Game of Thrones, avec ses grands murs déchiquetés encadrant un chemin sinueux menant à une flèche centrale », raconte le photographe Daniel Thomas Gum. L'endroit est classé 1 sur l'échelle de Bortle, qui mesure la qualité d'observation astronomique d'un lieu (notamment en fonction de la pollution lumineuse).

 Dragon's lair. © Daniel Thomas Gum

Nyctophile

  • Great Ocean Road, Australie

« Ce lieu incroyable m'a toujours fasciné avant même que je ne m'intéresse à la photographie », confie José Luis Cantabrana. La route serpente la côte de Victoria où les rochers sont sculptés par le battage incessant de la mer et le vent infatigable. « J'avais apporté un nouveau traceur d'étoiles, mais hélas je n'ai pas réussi à le faire marcher. J'ai pris cette photo un peu au pif et ça a marché ! »

Nyctophilia. © José Luis Cantabrana

Voie lactée sur le Mont Taranaki

  • Fanthams Peak, Nouvelle-Zélande

« Cette photo est l'une des plus difficiles que j'ai jamais réalisées », souffle le photographe Larryn Rae. « J'ai dû escalader la montagne pendant quatre heures sous des vents de 70 km/h pour atteindre le sommet de Fanthams Peak, un volcan situé sur le côté du Mont Taranaki. J'ai attendu pendant plusieurs heures dans la neige par -15 °C et balayé par le vent pour trouver les conditions idéales. »

MT. Taranaki milky way. © Larryn Rae

GranTeCan

  • La Palma, Majorque, Espagne

Le GranTeCan (Gran Telescopio Canarias) domine l'île de La Palma à Majorque. Il est à ce jour le plus grand téléscope optique du monde. « Durant mon dernier soir à La Palma, nous avons dîné avec ma petite amie au Roque de los Muchacho, où est situé l'observatoire. La nuit était étonnamment calme, sans aucun vent ni brume à l'horizon ». D'où cet extraordinaire ciel étoilé aux tons orange.

 GranTeCan. © Antonio Solano

Le temple du Soleil

  • Parc national de Capitol Reef, Utah, États-Unis

L'aube se lève à peine au-dessus du temple du Soleil, cette formation rocheuse située dans le parc national de Capitol Reef au centre de l'Utah. Ces monolithes se sont formés à partir de boue sableuse il y a plusieurs millions d'années, lorsque la zone était recouverte par la mer. « Le Temple du Soleil ainsi que le Temple de Lune à côté s'alignent parfaitement avec la Voie lactée », témoigne l'auteur de la photo Bryony Richards.

 Temple of the sun. © Bryony Richards

Riaño

  • Riaño, Espagne

« La principale difficulté que j'ai rencontrée pour ce cliché, c'est le froid ! Il faisait -10 °C cette nuit-là dans les montagnes de Riaño, au nord de l'Espagne, se remémore encore le photographe Pablo Ruiz. L'humidité formait une couche de gel sur l'objectif et il était très difficile de maintenir un long temps de pose. » 

Riaño. © Pablo Ruiz

La Chambre de lumière

  • Utah, États-Unis

Les déserts du Sud-Ouest américain regorgent d'endroits isolés idéaux pour admirer le ciel nocturne, comme cette chambre naturelle située en dessous d'un ensemble de falaises près du Grand Staircase-Escalante, au nord-est de Las Vegas. « La lueur violette du ciel offre un magnifique contraste avec la voûte orangée », décrit Spencer Welling, auteur du cliché.

 Chamber of light. © Spencer Welling

La croix et le volcan

  • Villarrica, Chili

« Dans l'hémisphère sud, on utilise la constellation de la Croix du Sud pour s'orienter, que l'on voit sur l'image juste au-dessus du volcan Villarrica, explique l'auteur du cliché Tomas Slovinsky. Cette croix pointe vers le pôle céleste Sud, et elle est facile à identifier compte tenu de sa luminosité ». À l'intérieur de la croix, on voit une zone sombre appelée « sac de charbon », qui est la région la plus sombre de la Voie lactée.

Volcano and cross. © Tomas Slovinsky

La gorge du diable

  • Chutes d'Iguazu, Brésil

Le photographe Victor Lima a obtenu une autorisation spéciale de quatre ans pour se balader à sa guise dans le parc national d'Iguazu au Brésil. « Le danger principal était le jaguar, qui arpente les lieux la nuit », se remémore-t-il. Autre défi : prendre des photos à longue exposition avec les gouttes d'eau déferlant en permanence de la chute. « Impossible de garder la lentille au sec plus de quelques secondes ! »

Devil's throat. © Victor Lima

Autour des arbres morts

  • Java, Indonésie

« J'ai pris cette photo de la Voie lactée face au sud après que le soleil s'est couché à l'ouest. Au même moment, un feu bleu brûlait juste en dessous de la montagne dans la vallée, décrit le photographe Gary Bhaztara. J'ai dû me dépêcher de prendre la photo car il est interdit de rester dans le parc après minuit. »

Around dead trees. © Gary Bhaztara
Pour en savoir plus

De magnifiques photos de la Voie lactée

Article de Céline Deluzarche publié le 1er août 2020

Le blog de photographie Capture The Atlas publie régulièrement sa liste des meilleures photos de la Voie lactée. Les centaines de milliards d'étoiles de notre galaxie illuminant le ciel sont l'occasion de mettre en valeur des paysages nocturnes du monde entier dans un spectacle d'une beauté à couper le souffle.

Chaque année, le blog de photographie Capture The Atlas publie une sélection des 25 meilleures images de la Voie lactée. Si les étoiles sont visibles tout au long de l'année, la meilleure saison pour les observer dans l'hémisphère Nord se situe entre fin mars et début octobre, lorsque le cœur de la Voie lactée, avec la plus grande concentration d'étoiles, est visible. Autre élément essentiel pour réaliser de belles photos : un ciel suffisamment dégagé et éloigné de toute pollution lumineuse. Voici une compilation des photos de 25 photographes de 14 nationalités différentes.

Bien que l'hiver ne soit pas le meilleur moment pour observer les étoiles, certaines sont particulièrement brillantes à cette saison et se reflètent dans la neige, accentuant son aspect bleuté. Les nuits plus longues permettent aussi de mieux en profiter. La Marmolada, sur cette photo, est le plus haut sommet du massif des Dolomites en Italie (3.342 m)

  • Lieu : Marmolada, Dolomites (Italie)
« Voie Lactée hivernale ». © Nicholas Roemmelt

Également connu sous le nom de « marais mort », le désert de Deadvlei en Namibie est connu pour ses arbres morts il y a plus de 500 ans, quand les dunes ont bloqué l'eau de la rivière. Brûlés par le soleil, leurs squelettes éclairés par le ciel nocturne semblent hanter le désert.

  • Lieu : Parc national de Namib-Naukluft (Namibie)
« Deadvlei ». © Stefan Liebermann

La montagne est souvent le meilleur lieu d'observation du ciel. Loin des lumières de la ville et au-dessus des nuages, la nuit y est claire et les étoiles brillent de mille feux. Le contraste entre la couleur orange des tentes et la lueur du ciel se complètent idéalement sur cette photo prise dans les massif des Dolomites en Italie.

  • Lieu : Dolomites (Italie)
« Camp de base ».© Giulio Cobianchi

Certaines algues unicellulaires comme la Noctiluca scintillans sont bioluminescentes, c'est-à-dire qu'elles ont la faculté d’émettre de lumière. La nuit, lorsque l'eau est agitée, une lueur bleue semble surgir de ses profondeurs pour entrer en concurrence avec celle du soleil couchant et des étoiles de la Voie lactée.

  • Lieu : Victoria (Australie)
« Bioluminescence ». © Josh Beames

Cette photo, prise en plein mois de juillet à Malte, montre un aperçu complet du centre de la Voie Lactée. Cette traînée brillante est composée de gaz et de poussière, illuminée par les millions d'étoiles. Les tâches roses signalent les gaz chauds ionisés produits par les étoiles nouvellement formées.

  • Lieu : Grotte Ta Marija (Malte)
« Une nuit dans les grottes ». © Sam Sciluna

Dans les Badlands, au Nouveau Mexique, on se croirait sur la planète Mars qui aurait été conquise par des dinosaures. Ces étranges pierres ressemblent en tous cas à des œufs de créatures inconnues, offrant aux photographes des paysages dignes d'un film de science-fiction.

  • Lieu : Badlands, Nouveau Mexique (États-Unis)
« Œufs d’aliens ». © Debbie Heyer

Cette arche spectaculaire est située dans le parc national des Picos de Europa, où les hauts sommets alternent avec des gorges et canyons profonds. Après avoir tenté de photographier la Voie lactée entièrement sous l'arche, le photographe Pablo Ruiz García a opté pour ce double demi-cercle faisant penser à la forme d'un arc-en-ciel.

  • Lieu : Pics d'Europe (Espagne)
« Arche double ».© Pablo Ruiz García

Le photographe Miles Morgan a patiemment attendu que les étoiles s'alignent autour de la fumerolle s'échappant d'un cratère du Kilauea, à Hawaï, pour prendre ce cliché. Vers 2 h 30 du matin, le ciel s'est dégagé, lui offrant la possibilité de prendre cette photo de feu et d'air.

  • Lieu : volcan Kilauea, Hawaï (États-Unis)
« Élémentaire ». © Miles Morgan

Dumbleyung Lake est un lac salé situé au sud-ouest de l'Australie. Il est entouré d'arbres qui sont morts en raison de la forte salinité du sol. L'objectif fisheye induit une distorsion sphérique où les branches des arbres semblent rejoindre les étoiles telles les tentacules d'une pieuvre.

  • Lieu : Dumbleyung Lake (Australie)
« Cauchemar ». © Michael Goh

« The Wave » (La vague), dans l'Utah, est sans doute l'un des lieux les plus photographiés au monde. De nuit, il est pourtant à peine reconnaissable, mais le photographe Julio Castro a réussi à le sublimer en reconstituant un cercle complet formé de l'arche rocheux et de l'arc de la Voie Lactée.

  • Lieu : Kanab, Utah (États-Unis)
« Bonne nuit l’Utah ». © Julio Castro
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !