Sciences

Janvier : les actus qu'il ne fallait pas manquer

ActualitéClassé sous :Vie du site , Rétrospective , janvier 2013

Au mois de janvier, l'espace était à la une avec un lancement sud-coréen, le géocroiseur Apophis s'approchant de nous pour une jolie photo et la preuve que le déluge de rayons cosmiques survenu au Moyen Âge n'a pas été destructeur. Sur Terre, on s'inquiétait (encore) de Java, du climat et du BPA...

Le buzz du mois : en vidéo, un dauphin blessé demande de l’aide aux plongeurs. À l'origine, le groupe de plongeurs avait organisé cette sortie de nuit pour observer les raies mantas (Manta birostris). C'est l'une des plus grandes raies au monde, pouvant atteindre neuf mètres d'envergure. © jon hanson from london, cc by sa 2.0

Voici les images d'un sauvetage hors du commun ! Lors d'une plongée de nuit à Hawaï, un dauphin, enchevêtré dans une ligne de pêche, s'est présenté à un homme. Il avait besoin d'aide, l'a fait comprendre au plongeur et s'est laissé faire. La scène en vidéo.

 

(MAJ) Java : la mise à jour pour corriger la faille est publiée.

 

Le géocroiseur Apophis, qui vient de passer à environ 14 millions de kilomètres de la Terre, a été suivi de près par les astronomes. Parmi les instruments braqués sur lui, le télescope spatial Herschel, de l'Esa, a montré que ce corps est plus gros qu'on le croyait.

 

Le bisphénol A est décidément néfaste. Même à faible concentration, il serait toxique pour les testicules humains. Des chercheurs français viennent de le démontrer pour la première fois de façon expérimentale.

 

De l'an 774 à 775, un flux de rayons cosmiques a frappé la Terre, provoquant une augmentation spectaculaire du taux de carbone 14 dans l'atmosphère. Révélé en 2012 par l'étude des cernes de cèdres du Japon, l'événement demeurait inexpliqué. On pense aujourd'hui qu'il pourrait résulter d'un sursaut gamma court survenu dans la Voie lactée, mais heureusement suffisamment loin pour épargner la vie sur Terre.

 

Pour apprécier pleinement un chocolat chaud en cet hiver, mieux vaut le boire dans une tasse orange ou couleur crème. Tel est le résultat étonnant d'une nouvelle étude qui nous montre qu'on mange aussi beaucoup avec nos yeux.

 

Que verrait un astronaute effectuant un voyage interstellaire à une vitesse proche de celle de la lumière ? Des physiciens se sont déjà penchés sur la question et, cette fois, des étudiants en master de l'université de Leicester renouvellent le genre en réexaminant la célèbre scène de Star Wars où le Millenium Falcon plonge dans l'hyperespace. Leurs conclusions diffèrent de celles de George Lucas.

 

Mais quand vont donc se calmer les virus hivernaux ? Alors que la gastroentérite pourrait entamer sa décrue après quatre semaines d'épidémie, la grippe s'est installée sur la France depuis plus d'un mois et semble s'y plaire. D'après les médecins, elle devrait encore sévir davantage dans les jours à venir.

 

Sur Mars, Curiosity a fait tourner sa brosse pour la première fois, nettoyant un rocher de sa poussière et préparant ainsi une observation spectrométrique. C'est la vraie nouveauté après le buzz de la « fleur », infime affleurement blanchâtre que des internautes avaient repéré sur une ancienne image.

 

En zone urbaine, le surplus d'émission de chaleur, lié à l'activité humaine, provoque un réchauffement atmosphérique local. Une étude réalisée par le Scripps Institution of Oceanography suggère que les effets locaux altèrent la circulation générale et réchauffent l'atmosphère globale, de près de 1 °C en hiver.

 

Quand le bébé pleure la nuit, il n'est pas indispensable de venir systématiquement à son chevet. Ainsi, l'enfant apprend à s'endormir seul et a moins tendance à se manifester par des cris les mois qui suivent. Le sommeil de tout le monde est garanti !

 

Des chercheurs de l'université de Bath (Royaume-Uni) ont créé un puissant codec permettant de transformer à la volée des images matricielles en images vectorielles, tout en conservant la qualité d'origine et les nuances de couleur. Ce codec pourrait marquer la fin de l'ère du pixel.

 

Après deux tentatives ratées, la Corée du Sud a finalement réussi à lancer et mettre en orbite un satellite. Elle entre de facto dans le club très restreint des puissances spatiales. Bien que son programme soit loin de rivaliser avec ceux de la Chine, de l'Inde et du Japon, la Corée du Sud veut un accès libre à l'espace, pour moins dépendre de puissances étrangères lors de ses lancements.

 

Le cyclone Felleng est passé en catégorie 4-5 sur l'échelle de Saffir-Simpson. Si l'on en croit les prévisionnistes, il devrait longer les côtes malgaches et se rapprocher de l'île de la Réunion. Une menace qui est analysée de près.

 

Cela vous intéressera aussi