Sciences

Avril : les actus qu'il ne fallait pas manquer

ActualitéClassé sous :Vie du site , île mystérieuse , Google Earth

En avril, on a découvert des moutons fluorescents, une pyramide cachée sous la mer de Galilée, une araignée géante et une île qui n'existe pas. Il a aussi été question de l'effet des feuilles de haricot sur les voyages nocturnes des punaises de lit et des préférences sexuelles féminines en matière de longueur.

Le buzz du mois : comment l'île mystérieuse s'est retrouvée sur Google Earth ? Google Earth aurait-il capturé une scène de crime ? Si cette photo démontre une fois de plus que Google nous surveille de vraiment très près, il faut se méfier. Il subsiste des incohérences dans les cartes fournies par le géant de Mountain View. Il invente même des îles... © Google Earth

 

Gare à ceux qui utilisent Google Earth ou Google Maps pour se repérer, ces derniers ne sont pas toujours fiables. Sandy Island, ou l'île de Sable, n'existe pas, pourtant elle figurait sur Google Earth. Voici enfin les explications de la naissance et de la mort de Sandy Island.

 

On dit souvent que ce n'est pas la taille du pénis qui compte. Pourtant, elle jouerait un rôle dans l'attirance qu'ont les femmes pour les hommes. Celles-ci préfèrent avoir affaire à un mâle avec un gros sexe. Mais ça ne suffit pas, loin de là ! D'autres paramètres entrent en jeu...

 

En cette Journée mondiale de l'hémophilie, reprenons l'entretien que nous avait accordé Catherine Costa, généticienne moléculaire à l'hôpital Henri Mondor de Créteil. Elle expliquait à Futura-Sciences dans quelles directions se dirige la recherche sur cette maladie du sang.

 

Prenez un rein d'un donneur. Détruisez toutes les cellules avec un détergent pour ne garder que l'architecture. À ce stade, ajoutez de nouvelles cellules rénales et vasculaires bien vivantes et placez le tout dans une étuve. Laissez mijoter quelques jours : il en ressort un rein artificiel capable de produire de l'urine in vitro et in vivo, chez le rat au moins.

 

Des chercheurs ont découvert une structure en pierre géante immergée en mer de Galilée. Clairement construite par l'Homme, elle pourrait bien dater du troisième millénaire avant notre ère... Nurserie de poissons ou tour funéraire ? Retour sur cette mystérieuse découverte.

 

Poecilotheria rajaei est une mygale sri lankaise. Tout juste identifiée comme une nouvelle espèce, cette araignée mesure plus de 20 cm. À titre indicatif, c'est la taille d'un visage humain... Rapide, venimeuse, la voici en image.

 

Des ingénieurs et des physiciens de l'université de Washington et de la compagnie privée MSNW travaillent sur un moteur à fusion inertielle qui permettrait d'aller sur Mars en quelques mois seulement. Plusieurs tests expérimentaux accompagnés de simulations numériques sont concluants. Est-ce la clé de la colonisation du Système solaire ?

 

Les punaises de lit reviennent en force pour sucer notre sang la nuit. Alors que les insecticides sont de moins en moins efficaces, une équipe de chercheurs américains propose une solution innovante : utiliser des feuilles de haricot.

 

Un consultant en sécurité informatique a créé un système permettant de prendre le contrôle d'un avion de ligne à distance, en exploitant les failles de sécurité du système de communication et de l'ordinateur de bord embarqués. Ce pirate de l'air s'est aidé d'un smartphone, mais pas seulement...

 

Des chercheurs uruguayens viennent d'annoncer la naissance de moutons fluorescents avec l'aide de méduses. Ce résultat met en lumière les progrès de la transgénèse et pourrait ouvrir la voie vers la production d'animaux OGM ayant un intérêt médical ou industriel.

 

Le prix Nobel Samuel Ting vient de révéler lors d'une conférence au Cern retransmise en direct sur la Toile qu'AMS-02, le « Hubble des rayons cosmiques », confirmait l'existence d'une anomalie dans le flux de positrons cosmiques frappant la Terre depuis l'espace. Il pourrait s'agir d'une trace indirecte de l'existence de la matière noire. Futura-Sciences reviendra plus en détail sur ces questions prochainement.

 

Les chercheurs de l'institut Fraunhofer Heinrich Hertz de Berlin sont parvenus à améliorer la technologie Li-Fi, qui transmet optiquement des données à partir d'ampoules d'éclairage à Led. Ils affirment avoir atteint un débit de 3 Gbps, soit 30 fois ce dont est capable le Wi-Fi.

 

Une étude menée sur 15 années semble montrer que les soutiens-gorges ne sont pas aussi utiles qu'on nous l'a fait croire, pour lutter contre le mal de dos ou favoriser la posture. Bien au contraire précise Jean-Denis Rouillon, le médecin du sport français à l'origine de ce travail.

 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi