Sciences

Starshine 3 s'est désintégré

ActualitéClassé sous :Univers

Starshine 3 s'est désintégré sous l'effet de la chaleur lors de sa rentrée dans l'atmosphère entre 05h04 et 05h34 TU le 21 janvier. Il a fait 7434 orbites autour de la Terre depuis son lancement le 29 septembre 2001.

L'endroit exact de cette rentrée demeure inconnu pour l'instant, mais nous savons que sa trajectoire finale l'a fait passer au-dessus de la Californie, du Nevada et de l'Idaho aux États-Unis dans une direction nord-est. Au Canada, il a traversé l'Alberta et la Saskatchewan, puis il a filé au-dessus de la Baie d'Hudson, de l'Ile de Baffin et du Groenland. S'il a survécu plus longtemps, sa trajectoire se poursuivait dans une direction sud-est sous l'Islande, rasait la côte est de l'Écosse et de l'Angleterre et suivait la frontière franco-allemande. Plus loin, c'était la traversée de l'Italie, puis de la Méditerranée pour arriver au-dessus de l'Afrique du Nord. Pour une carte de la trajectoire finale et d'autres informations, consultez cette page.

Comme une bonne partie de cette trajectoire finale se faisait au-dessus de terres habitées en pleine nuit, nous avons bon espoir que quelqu'un l'ait vu traverser le ciel alors qu'il était en feu. Si vous avez observé cette rentrée, envoyez un e-mail sans tarder à Daniel Deak décrivant l'endroit exact de l'observation, l'heure et une description la plus détaillée possible de ce que vous avez vu.
Si des images ont été prises, communiquez lui votre adresse et numéros de téléphone pour qu'on puisse vous joindre et vous donner la procédure pour faire parvenir vos clichés ou vidéos qui seront analysés par une équipe d'experts.

Un grand merci à tous ceux et celles, étudiant(e)s comme enseignant(e)s ou partenaires, qui ont participé à la construction du satellite, au polissage des miroirs et à la fabrication de l'électronique embarquée. Sans eux, cette mission n'aurait pu voir le jour.

Note :

3 sphères Starshine ont déjà volé. Bien qu'elles soient connues des astronomes amateurs, qui prennent un malin plaisir à observer les flashes lumineux qu'elles produisent, il s'agit avant tout d'un programme à long terme qui permet à des étudiants, répartis dans plusieurs pays, de participer à une expérience dans le domaine de la physique. Il s'agit de relever la position d'un satellite pour en déterminer son orbite et étudier les effets de l'activité solaire, surtout les rayons dans l'extrême ultraviolet, sur les hautes couches de l'atmosphère en observant le taux de dégradation de l'orbite dû au freinage atmosphérique. Ce projet doit s'étaler sur environ 11 ans, soit la durée d'un cycle d'activité solaire. Un satellite est lancé à tous les 1 à 2 ans.

Le premier Starshine a été lancé le 5 juin 1999 et détruit le 18 février 2000. Starshine 2 a fonctionné en orbite du 16 décembre 2001 au 26 avril 2002. Quant à Starshine 3, il est à poste depuis le 29 septembre 2001. Le lancement de Starshine 4, initialement prévu ce mois-ci a été reporté. Une fois en orbite, il larguera Starshine 5, une petite sphère en aluminium de 10 cm, couverte de 31 rétroréflecteurs laser.

Source : Le projet Starshine (site web, © Daniel Deak)

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi