Sciences

La sonde japonaise Nozomi de nouveau dans la course

ActualitéClassé sous :Univers

-

L'ISAS, l'agence spatiale japonaise, vient d'annoncer que le sauvetage de la petite sonde martienne Nozomi est en bonne voie.

Avec 14 instruments scientifiques, Nozomi va étudier la haute atmosphère martienne et son interaction avec le vent solaire. Crédit photo : droits réservés

Le 21 avril dernier, l'infortuné orbiteur avait en effet été frappé par un nuage de particules très énergétiques provenant d'une éjection de masse coronale (plasma expulsé par la couronne solaire). Le choc avait causé des dysfonctionnements importants parmi les systèmes de bord, ainsi qu'une perte de communication.

Après plusieurs mois d'investigation, les ingénieurs sont finalement parvenus à reprendre les choses en main, et rien ne semble plus pouvoir empêcher Nozomi d'accomplir la prochaine étape de sa mission, à savoir un survol de la Terre en décembre 2002.

Lancée au mois de juillet 1998, Nozomi aurait du se placer en orbite autour de Mars en octobre 1999. Malheureusement, le 21 décembre 1998, après une manœuvre de correction de trajectoire critique, l'ISAS découvre avec stupeur que le moteur de la sonde a consommé une quantité de carburant bien plus importante que prévu, et que l'engin n'en a désormais plus assez pour rejoindre son objectif. Dans l'urgence, les navigateurs japonais conçoivent alors un nouveau plan de vol.

Ayant épuisé pratiquement tout son carburant, Nozomi n'a dorénavant pas d'autres solutions que d'utiliser l'assistance gravitationnelle des planètes pour prendre de la vitesse. La nouvelle trajectoire passe donc à deux reprises (décembre 2002 puis juin 2003) à proximité de notre bonne vieille planète. Cette technique salvatrice a cependant un prix : elle va retarder de 4 années l'arrivée de la sonde sur Mars, une arrivée aujourd'hui prévue pour le mois de mars 2004.

Lorsqu'elle sera enfin sur place, Nozomi étudiera principalement la haute atmosphère martienne grâce à ses 14 instruments scientifiques, en bénéficiant de surcroît du concours de la sonde européenne Mars Express.

  • Plus d'infos sur la sonde Nozomi, cliquez ici !

    Par Philippe Labrot, de Nirgal.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi