Sciences

La navette Endeavour accidentée au sol

ActualitéClassé sous :Univers

-

Endeavour, dont le décollage prévu pour lundi dernier avait été reporté en raison d'une fuite d'oxygène, a été endommagée hier mardi alors qu'elle se trouvait à l'intérieur du VAB (Vehicle Assembly Building), où elle avait été ramenée pour réparations.

Le bras manipulateur Canadarm au cours de la mission STS-110. On distingue bien le revêtement thermique et l'astronaute légèrement en avant-plan donne l'échelle. Crédit Nasa.

Suivant Bruce Buckingham, porte-parole de la NASA au centre spatial Kennedy, une plate-forme de service a heurté le bras manipulateur Canadarm à l'intérieur de la soute, déchirant le revêtement thermique qui le protège des radiations solaires.

L'évaluation des dégâts est en cours, et apparemment il ne semble pas que l'appareil ait subi des dommages structurels. Actuellement, le départ de la navette vers la Station Spatiale Internationalereste programmé pour le lundi 18 novembre entre 19h00 et 23h00 (00h00 et 05h00 TU le 19 novembre). M. Buckingham précise toutefois qu'une décision ferme sur cette date devrait être prise vendredi.

L'utilisation du bras manipulateur est impérative au cours de la prochaine mission, où il s'agira d'extraire de la soute d'Endeavour une structure de plus de 12 tonnes et de l'installer sur la station. Or, cet instrument est impossible à vérifier sur Terre au cours de tests réels, car il ne peut fonctionner qu'en orbite, c'est-à-dire en apesanteur. Au sol, il est tout simplement incapable de supporter son propre poids. Pour cette raison, les techniciens devront se contenter de tests visuels et électriques très méticuleux.

M. Buckingham signale encore que la cause de la fuite d'oxygène a été détectée et réparée. Elle se situait au niveau d'un tuyau flexible, qui a été remplacé. Des essais sous pression sont en cours au niveau de l'ensemble de la canalisation.

Par Rama, Futura-Sciences Belgique

Cela vous intéressera aussi