Sciences

Un laser pour communiquer entre Mars et la Terre

ActualitéClassé sous :Univers , mars , Terre

Mars est un objectif prioritaire pour la NASA comme le montre son programme d'exploration de la planète pour la période 2009 et 2020 axé essentiellement sur la problématique de la vie, le retour d'échantillons et le développement de missions précurseurs à l'exploration humaine de la planète Mars.

A quand des hommes sur Mars ?

D'ici quelques années, la NASA prévoit que de nombreuses missions (landers, rovers et orbiters) seront en activité opérationnelles sur Mars en même temps. Elle veut donc se doter d'un nouveau système de communication entre ses missions et la Terre différent du traditionnel système par ondes radio utilisé actuellement.

Aujourd'hui, le temps de communication entre une sonde martienne et la Terre peut atteindre jusqu'à 20 minutes. Ce délai est incompressible, mais la NASA voudrait augmenter les capacités de transmission afin d'être mieux informée des mesures scientifiques effectuées sur Mars et ses environs, mais aussi d'obtenir des données précises quant à l'état des différents engins spatiaux.

La NASA et le Massachusetts Institute of Technology (MIT) travaillent sur un nouveau système de communication par laser entre les deux planètes capable de transmettre jusqu'à 30 millions de bits par seconde, ce qui serait aussi rapide que ce qu'autorise l'utilisation de la fibre optique par exemple. Ce système serait 10 fois plus rapide que la transmission par ondes radio.

Pour cela, le démonstrateur Mars Laser Communications Demonstration a été développé et doit être lancé en 2009 sur la sonde Mars Telecommunications Orbiter (MTO). Il fonctionnera au moins une année en orbite autour de Mars et transmettra les données des missions en activité. Cette période sera mise à profit par la NASA pour procéder à toute une série de tests et de validation technique.

Il s'agira surtout de sécuriser les transmissions, de mesurer la déperdition du signal, en raison de la distance qui sépare Mars de la Terre et de maîtriser la technique du pointage du faisceau, condition essentielle pour réceptionner les données.

A terme, la NASA souhaite améliorer sensiblement ses capacités à communiquer à travers tout le Système Solaire.

Cela vous intéressera aussi