Dans une poignée de jours, les premières images prises par le télescope spatial James Webb seront enfin dévoilées. Pour nous faire patienter, la Nasa publie aujourd’hui un cliché pris par le capteur de pointage de l’instrument. Tout simplement l’une des plus profondes de l’Univers en infrarouge jamais obtenue.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Comprendre la mission du télescope spatial James Webb en une minute Le James Webb Space Telescope, nouveau fleuron de l'observation spatiale, sera lancé le 18 décembre depuis Kourou, en Guyane. Après un voyage de 29 jours, il atteindra le point de Lagrange L2, dans la direction opposée au Soleil. Avec son miroir plus large que celui d'Hubble, dont il est considéré comme le successeur, le JWST pourra observer galaxies, planètes, nébuleuses et étoiles pour en apprendre plus sur l'histoire de l'Univers.

Révolutionnaires. C'est le terme employé par la Nasa pour décrire les premières images prises par le télescope spatial James Webb (JWSTJWST). Pour en juger par nous même, il nous faudra attendre encore quelques jours. Jusqu'au 12 juillet prochain. Aussi, pour nous aider à patienter, la Nasa dévoile aujourd'hui une image déjà un peu folle. L'une des images les plus profondes de l'Univers en infrarouge jamais obtenue. Une image prise... par un capteurcapteur de pointage du JWST !

Ce capteur de pointage -- que les équipes appellent le Fine Guidance Sensor (FGS) -- est destiné à assurer un pointage précis des objectifs d'observation du télescope spatialtélescope spatial. Et les images qu'il prend n'étaient pas destinées à être conservées. Mais lors d'un test, en mai dernier, les ingénieurs se sont aperçus que c'était finalement possible.

Un capteur de pointage plus utile encore que prévu

L'image -- le résultat de 72 expositions sur 32 heures, tout de même -- n'est pas destinée à être exploitée scientifiquement parlant. Mais elle reste époustouflante. On y voit, au premier plan, des étoiles -- les plus brillantes saturent les détecteurs et apparaissent comme des points noirs -- et leurs points de diffractiondiffraction. Et en arrière-plan, une foule de galaxies. Dont on découvre la structure de manière assez détaillée. De quoi laisser penser que les images du capteur de pointage du JWST pourraient, en complément d'autres observations, finalement aussi, être d'une utilité scientifique.

Le FGS est en effet le seul instrument qui sera utilisé lors de chaque observation du télescope spatial James Webb, tout au long de sa durée de vie. Il guidera chacune d'entre elles vers sa cible et maintiendra le James-Webb avec la précision nécessaire à la production d'images... révolutionnaires !