Sciences

Il y a 30 ans: premier message à d'éventuels extraterrestres

ActualitéClassé sous :Univers , extraterrestre , drake

Il y a 30 ans, quelques scientifiques décidaient d'envoyer pour la première fois un message radio à l'intention d'éventuelles civilisations extraterrestres technologiques et donc capables de capter ces signaux. A ce jour aucune réponse. D'ailleurs les scientifiques ne s'attendaient pas réellement à ce que ce message soit capté par qui que soit. Le but réel du message devait démontrer la très grande puissance de ce télescope alors récemment mis en service et capable d'envoyer des informations dans l'espace lointain.

Ce message a été envoyé par le radiotélescope américain Arecibo (305 m) situé à Porto-Rico, dans une dépression naturelle, le 16 novembre 1974. Il contenait des informations sommaires sur l'humanité. La représentation des composants chimiques fondamentaux de la vie, la formule de l'ADN, un diagramme simple du Système Solaire, des images stylisées d'un couple d'êtres humains et une représentation du radiotélescope.

Ce message a toutefois suscité une petite polémique. Certaines personnes critiquaient cette initiative car selon elles, il pouvait être dangereux de se révéler à des extraterrestres potentiellement hostiles. Ces personnes n'ont tout de même pas trop d'inquiétude à avoir. En effet, les probabilités pour que ce message soit détecté depuis un autre monde sont extrêmement faibles. Il n'a été envoyé qu'une seule fois, sur une période de trois minutes et en direction de l'amas globulaire M 13 (300.000 étoiles) dans la constellation d'Hercule. Situé à plus de 25.000 années-lumière de nous, M 13 est si éloigné que l'émission n'a encore parcouru, à ce jour, qu'un millième de la distance qui nous en sépare.

Ironiquement, l'amas globulaire ne sera pas au rendez-vous quand le signal atteindra sa destination. En effet, M 13 se déplace, entraîné par la rotation de notre galaxie, et s'éloigne lentement de sa position actuelle. Mais n'importe qui dans la superficie de la cible pourrait le détecter avec un télescope radio de taille similaire à celui d'Arecibo. Il apparaîtrait encore 10 millions de fois plus intense que le signal radio que dégage naturellement le Soleil.

Note: la NASA a gravé sur un disque un message placé sur la sonde Pioneer 10, lancée en mars 1972, et qui se trouve maintenant à plus de 12 milliards de kilomètres de la Terre. Entre-temps, les scientifiques ont aussi utilisé le télescope Arecibo pour tenter de recevoir des signaux provenant d'une éventuelle intelligence extraterrestre.
Plusieurs projets dans ce but se sont succédés. Actuellement, les internautes du monde entier peuvent participer à cette recherche en aidant les scientifiques à traiter, via leur ordinateur, le nombre important de données reçues et que les ordinateurs d'Arecibo n'arrivent plus à examiner par leurs seuls moyens (projet SETI).

Cela vous intéressera aussi