Sciences

Disparition de Columbia : les réactions

ActualitéClassé sous :Univers

-

De très nombreuses réactions et messages de condoléance ce soir...

Jacques Chirac : Le président Jacques Chirac a exprimé samedi soir "l'émotion profonde et les sentiments de solidarité" de tous les Français après la perte de la navette spatiale américaine Columbia et de ses sept membres d'équipage, "une terrible tragédie".

Le président français a téléphoné au président George W. Bush auquel il a "exprimé de vive voix l'amitié de la France", selon la porte-parole de la présidence Catherine Colonna. Jacques Chirac "lui a dit combien les Français étaient de tout coeur avec les Américains dans leur peine", a-t-elle ajouté.

Dans une lettre à son homologue américain, le président français adresse sa "sympathie" et son "amitié dans ce moment si difficile" et demande à George W. Bush de "transmettre aux familles des victimes (ses) condoléances personnelles".

"Au nom du peuple français, ami depuis toujours du peuple américain, je vous exprime l'émotion profonde et les sentiments de solidarité dans l'épreuve que ressentent tous mes compatriotes", écrit le chef de l'Etat dans un message rendu public par l'Elysée.

Dans une seconde lettre, Jacques Chirac adresse au président de l'Etat d'Israël Moshe Katsav ses "très sincères condoléances", ainsi qu'à la famille du colonel Ilan Ramon, l'astronaute israélien qui se trouvait à bord de la navette Columbia avec six Américains.

Il l'assure "de la solidarité de la France avec le peuple israélien dans ces circonstances tragiques" et, dans quelques mots manuscrits ajoutés à la fin de la missive, de "son amitié dans l'épreuve".

Claudie Haigneré(Ministre de la Recherche) : cliquez ici (vous devez avoir real audio)

Jean-Pierre Haigneré(Astronaute) : cliquez ici (vous devez avoir real audio ; document LCI)

CNES : Le président du Centre national d'études spatiales (CNES), Alain Bensoussan, a présenté samedi soir ses condoléances à son holomogue de la NASA après l'accident de la navette Columbia qui a coûté la vie à ses sept astronautes.

"Le tragique accident de la navette Columbia affecte toute la communauté de l'espace, et je voulais vous assurer de ma solidarité", a écrit M. Bensoussan dans un message en anglais à l'administrateur de la NASA, Sean O'Keefe.

"Si la NASA a besoin de quelqu'aide que ce soit de la part du CNES, je m'assurerai qu'elle vous soit fournie", a-t-il ajouté.

Russie : Le président russe Vladimir Poutine a envoyé des messages de condoléances au président américain George W. Bush après l'accident de la navette Columbia, et au Premier ministre israélien Ariel Sharon, pour la mort de l'astronaute israélien qui était à bord.

"La Russie a accueilli avec une profonde tristesse l'annonce de la mort tragique de l'équipage de la navette spatiale Columbia", a écrit Vladimir Poutine dans son message au président américain.

"Je vous demande à ce moment pénible, de transmettre des mots de soutien et de condoléances au peuple américain et surtout aux familles des victimes", a-t-il ajouté.

Italie : Le président de la République italienne Carlo Azeglio Ciampi et le chef du gouvernement Silvio Berlusconi ont envoyé samedi des messages de condoléances au président américain George W. Bush à la suite de l'accident de la navette spatiale Columbia avec sept astronautes à bord, dont le premier Israélien dans l'espace, à bord.

"Je suis profondément touché et attristé par le désastre de la navette spatiale Columbia qui a coûté la vie à la totalité de l'équipage. Les hommes et les femmes morts dans la tragédie sont les protagonistes courageux d'un long cheminement pour le progrès de la science et pour élargir les frontières de l'humanité", écrit M. Ciampi.

"Le deuil des Etats-Unis et d'Israël nous touche nous aussi aujourd'hui", ajoute le chef d'Etat.

"Cher George, je suis profondément ému par la tragédie d'aujourd'hui: encore une fois les Etats-Unis paient un prix élevé pour le progrès de l'humanité", écrit pour sa part M. Berlusconi.

Les deux responsables italiens expriment leurs condoléances aux familles des victimes et assurent de la solidarité du peuple italien.

ONU : Le secrétaire général de l'Onu, Kofi Annan, a fait part samedi de sa "profonde tristesse" après la désintégration de la navette Columbia samedi au-dessus du Texas.

"Le secrétaire général a été profondément attristé par la tragédie de la navette au cours de laquelle sept astronautes ont trouvé la mort", a indiqué le porte-parole de M. Annan dans un communiqué.

"Ses pensées et ses prières vont aux familles de ceux qui ont péri pendant leur mission. Il (M. Annan) exprime également ses condoléances au gouvernement et au peuple américains, ainsi qu'à ceux d'Inde et d'Israël, qui ont perdu des membres de l'équipage dans la tragédie".

"Parce que l'exploration de l'espace ne connaît pas de frontières, la perte de Columbia est une perte pour l'humanité entière", ajoute le communiqué.

Arianespace : "Suite à la perte tragique de la navette spatiale Columbia le 1er février, Arianespace adresse ses condoléances.

Toutes nos pensées sont avec les familles de l'équipage de Columbia.

Arianespace et tout le programme spatial européen partage la tristesse de cette tragédie avec la NASA, l'industrie et tous ceux impliqués dans la mission."

Un communiqué d'Arianespace signé par Jean-Marie Luton (Président), Jean-Yves Le Gall (Directeur Général) et Clayton Mowry (Président d' Arianespace, Inc.).

ESA (Agence Spatiale Européenne) : "L'Agence spatiale européenne partage le malheur qui a frappé aujourd'hui la NASA et toute la communauté spatiale mondiale.

La perte de la navette Columbia avec ses sept astronautes à bord est un événement désastreux dans l'histoire de l'Espace.

Les hommes et femmes à bord ont perdu leurs vies pour faire avancer la science et la technologie spatiales ainsi que l'exploration de l'univers.."

George Bush : "C'est une nouvelle terrible et une journée de grande tristesse".
Le président des Etats-Unis a toutefois affirmé que "la conquête de l'espace continuera" malgré la catastrophe. Outre les grands de ce monde, le président américain s'est également entretenu avec les familles des astronautes disparus.

"Je souhaiterais être là pour vous serrer dans mes bras, et pleurer, et vous réconforter", a déclaré aux familles le président américain, selon des propos rapportés par un membre de son administration.

Le Premier ministre britannique Tony Blair a adressé samedi ses condoléances au président américain George Bush et à son homologue israélien Ariel Sharon

Le chef de la NASA a parlé d'un "jour tragique" pour les USA et la NASA.

L'ambassadeur d'Israël aux Etats-Unis, Daniel Ayalon a qualifié de "tragédie" pour son pays et pour l'Amérique la disparition de la navette Columbia.

Patrick Baudry, ancien astronaute français a déclaré être "dans la révolte parce je pense que la navette aurait dû arrêter d'être utilisée depuis longtemps, c'est un engin magnifique qu'ont développé les Américains mais extrêmement dangereux (...)".

"C'est un système qui est limité dans ses performances et tout ceci pour desservir une station spatiale internationale dont on ne sait pas exactement à quoi elle sert, et dont je pense personnellement qu'elle ne sert vraiment à pas grand chose", a-t-il poursuivi.

Des scientifiques de l'Espace indiens se sont dit profondément bouleversés. Sept astronautes se trouvaient à bord de la navette, parmi lesquels l'Américaine d'origine indienne Kalpana Chawla, embarquée en qualité de spécialiste de mission. "Les mots me manquent...", a déclaré K. Kasturiranagan, président de l'Organisation indienne de recherche spatiale (ISRO)

Yasser Arafat. a adressé samedi soir un message de condoléances à George Bush.

Le président du Centre national d'études spatiales (CNES), Alain Bensoussan, a présenté samedi soir ses condoléances à son holomogue de la NASA après l'accident de la navette Columbia qui a coûté la vie à ses sept astronautes.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi