Immunocoloration de tranche de cerveau de souris, un des clichés gagnants du concours de photos microscopiques Olympus Image of the Year Award. © Ainara Pintor (Espagne), Olympus
Sciences

Les images scientifiques les plus marquantes de 2020

ActualitéClassé sous :Sciences , découverte scientifique , photographie scientifique

Futura vous propose de revivre l'année 2020 avec les images scientifiques les plus marquantes. Coronavirus, incendies en Sibérie, grande conjonction de Saturne et Jupiter, explosion de Beyrouth... Les photos choc qui ont marqué l'actualité.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Les meilleurs moments de l'éclipse totale du Soleil du 14 décembre 2020  Le 14 décembre, l'ombre de la Lune a balayé le sud de l'océan Pacifique et du continent sud-américain avant de disparaître dans la nuit au-dessus de l'Atlantique sud. Voici les images de la Lune grignotant le Soleil jusqu'à le masquer totalement durant 2 minutes, prises en Amérique du Sud. 

Une photo vaut parfois mieux qu'un long discours. Celles qui vous sont présentées nous racontent une année 2020 marquée par les drames, mais aussi des découvertes et par l'espoir.   

Le coronavirus modélisé

Cela restera sans conteste l'emblème de l'année 2020 : cette reproduction du coronavirus illustre à elle seule l'ennemi qui nous a frappés cette année. Depuis son émergence à Wuhan fin 2019, ce virus a infecté plus de 81 millions de personnes et entraîné 1,78 million de décès. Le Sars-Cov-2 est le 7e coronavirus connu pour infecter l'Homme.

Le coronavirus : sans doute l’image la plus reprise de l’année 2020. © CDC

La surface du soleil la plus fine jamais observée

Le télescope solaire terrestre Daniel K. Inouye, mis en service à l'été 2020, a acquis des images du Soleil avec une résolution inégalée. On peut y discerner des détails d'une taille d'à peine 30 kilomètres ! Les taches observées sont les cellules de convection qui constituent la surface du Soleil. Elles mesurent plus ou moins 1.000 km de diamètre et sont en perpétuelle évolution.

La surface du Soleil observée avec une résolution inégalée. © NSO, Aura, NSF

Le vent tourne en Chine

La Chine a surpris tout le monde en septembre 2020 en s'engageant à atteindre la neutralité carbone d'ici 2060. Il faut dire que le pays est déjà champion des énergies renouvelables, comme à Guazhou, dans la province du Gansu au nord de la Chine, qui possède la plus grande concentration de parcs éoliens au monde, avec une capacité équivalente à celle de l'Espagne.

La Chine s’est engagée à atteindre la neutralité carbone en 2060. © Kang Xu, College of Life Sciences, Université du Zhejiang

L’expédition du grand froid

Après 389 jours d'expédition dans des conditions épiques, la mission Mosaic est revenue d'Arctique en octobre 2020 avec, dans ses cartons, un constat alarmant en matière de réchauffement climatique. Pour récolter les données, un camp a été amarré à un morceau de banquise autour du brise-glace Polarstern, qui s'est laissé dériver avec les glaces.

L’expédition Mosaic est la plus ambitieuse jamais menée au Pôle Nord. © Lianna Nixon, CIRES, Université Boulder

Un brocoli à 3,2 milliards de pixels

Chaque nuit pendant dix ans, la nouvelle caméra de l'Observatoire Vera-C.-Rubin prendra une photo de la voûte céleste toutes les 15 secondes afin de générer une carte de l'intégralité du ciel depuis l'hémisphère Sud, Cette caméra, dont l’assemblage s’est achevé en septembre, a une résolution tellement détaillée qu'elle est capable de distinguer une balle de golf à une distance de 24 km.

Les chercheurs du Laboratoire national de l'accélérateur Slac, à Stanford, ont entraîné leur caméra sur une tête de chou romanesco, riche en détails. © Slac National Accelerator Laboratory

La dévastation après l’explosion à Beyrouth

Le 4 août 2020, deux explosions réduisaient en poussière le port de Beyrouth au Liban, faisant plus de 110 victimes et 300.000 sans abris. Causée par un mauvais entreposage de nitrate d'ammonium, l'explosion a généré une puissance équivalente à 5 % de la bombe nucléaire de Hiroshima. Le nitrate d'ammonium est à l'origine de nombreux accidents industriels dans l'histoire.

Il ne reste presque plus rien du port de Beyrouth après la double explosion du 4 août 2020. © 2020 Planet Labs, Inc

Les incendies en Sibérie

Dans la région de Krasnoïarsk, au centre de la Russie, la taïga s’est embrasée à la faveur de températures exceptionnelles. Le 20 juin, la station de Verkhoyansk, au nord de la Sibérie orientale, a enregistré 38 °C, soit la valeur la plus élevée jamais observée au-delà du cercle polaire. L'année 2020 a malgré tout connu une baisse globale des émissions de CO2 due aux incendies grâce à une meilleure gestion des feux.

Des incendies « zombies » peuvent se ranimer après plus d’un an et enflammer à nouveau la forêt. © Greenpeace

Le plus petit bateau du monde

Il mesure à peine 30 micromètres de long, soit un tiers de la largeur d'un cheveu humain, et est six fois plus grand qu'une cellule bactérienne. Une équipe de chercheurs de l'université de Leiden (Pays-Bas) a imprimé en 3D ce mini bateau propulsé avec une réaction chimique à l'intérieur d'une gouttelette. Ces expériences servent à mieux comprendre le comportement des micro-nageurs synthétiques.

Ce micro-bateau est destiné à modéliser le comportement de micro-nageurs biologiques ou synthétiques. © Rachel Doherty et al., Soft Matter

La conjonction entre Saturne et Jupiter

C'était l'événement astronomique de l'année : le 21 décembre 2020, Jupiter et Saturne se sont « frôlés » à 800 millions de kilomètres. Un phénomène extrêmement rare qui ne se reproduira qu'en 2080. La météo maussade a, hélas, empêché les observations dans la plupart des régions françaises, mais des images ont pu être capturées de cette grande conjonction, visible dans de nombreux endroits du monde.

 « Étoile de Noël » : la grande conjonction de Saturne et Jupiter le 21 décembre 2020. © Nasa

Clap de fin pour le télescope d’Arecibo

Après la rupture de deux câbles ayant endommagé la structure, le radiotélescope d'Arecibo (Porto-Rico) s’est effondré le 1er décembre 2020, laissant derrière lui un trou béant. Construit dans les années 1960, ce mythique télescope était à l'origine de nombreuses découvertes, comme les premières planètes en orbite autour d'une autre étoile que le Soleil.

L’observatoire d'Arecibo avait déjà été endommagé par la chute d'un câble en août 2020. © UCF
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !