Un réseau de science participative, Disk Detective, a permis de trouver un disque protoplanétaire autour d’une naine brune du voisinage du Soleil. © Peter Jurik, Adobe Stock

Sciences

Tiens ! un disque protoplanétaire autour d'une naine brune

ActualitéClassé sous :Science participative , Astronomie , disque protoplanétaire

Depuis 2014, le projet Disk Detective propose aux citoyens de se prononcer sur la nature d'objets identifiés sur des images de la Nasa. C'est ainsi qu'un disque protoplanétaire un peu particulier vient d'être découvert. Un peu « particulier » car jeune et relativement proche de nous. Et qui plus est, en orbite autour d'une naine brune. De quoi donner aux astronomes l'espoir de l'étudier bientôt dans ses moindres détails.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Première image d'une protoplanète saisie par le VLT  Une protoplanète est en train de se former autour d’une jeune étoile, à 370 années-lumière de la Terre. Et, grande première, l’instrument Sphere, qui équipe le télescope géant VLT, au Chili, a réussi à en fournir des images, en juillet 2018. Elles montrent la planète creusant un sillon dans un nuage de gaz et de poussière. Des images d’artiste, illustrant ce que pourrait être sa surface, ont été ajoutées. 

Les naines brunes, ce sont un peu les vilains petits canards de l'Univers. Trop grandes pour être acceptées dans la catégorie des planètes. Trop petites pour entrer dans celle des étoiles. Vilains petits canards... ou chaînon manquant entre les planètes géantes gazeuses et les plus petites des étoiles. Mais les naines brunes peuvent conserver autour d'elles, comme un reste de leur formation, un disque de gaz et de poussières tourbillonnant. Un disque qui peut être amené à former des planètes.

Des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT - États-Unis) et de l'université de l'Oklahoma (États-Unis) notamment, viennent d'identifier un tel disque autour d'une naine brune baptisée W1200-7845. Elle est âgée de seulement 3,7 millions d'années et se trouve dans le voisinage de notre Soleil, à quelque 332 années-lumière de notre Terre. Une relative proximité qui pourrait permettre à la prochaine génération de télescopes d'en observer les détails. Afin, peut-être, de mieux comprendre quel type de planète peut se former autour d'une naine brune.

C'est en fait grâce au projet Disk Detective et à des scientifiques citoyens que ce disque protoplanétaire a été découvert. Le site a été lancé en 2014 et donne accès au public à des images prises par le Wide-field Infrared Survey Explorer (Wise) de la Nasa (États-Unis). Une nouvelle version a été lancée cette semaine. Elle comprendra des images plus précises du Panoramic Survey Telescope And Rapid Response System (PanSTARRS) avec pour objectif de détecter cette fois ce que les chercheurs appellent des disques « Peter Pan » qui semblent ne jamais grandir. Des disques qui, en effet, devraient être assez vieux pour avoir formé des planètes mais ne l'ont pourtant pas encore fait.

Une vue d’artiste de la naine brune W1200-7845 et de son disque protoplanétaire. © William Pendrill, Nasa

Disk Detective pour en apprendre plus

Le principe de Disk Detective : les différents utilisateurs classent les mêmes objets en fonction de leur forme. Plutôt ovale : ils sont rangés dans la catégorie des galaxies probables. Plutôt circulaire : on les imagine comme des étoiles hébergeant possiblement un disque protoplanétaire. « Nous faisons confiance à la sagesse du nombre pour nous orienter vers les objets les plus intéressants », explique Steven Silverberg, astrophysicien, dans un communiqué du MIT.

W1200-7845 était sorti du lot dès 2016. Mais les chercheurs ont ensuite dû l'observer avec un autre instrument infrarouge, de l'observatoire de Las Campanas (Chili), pour confirmer sa nature. Ils comptent maintenant tourner vers elle le Grand réseau d'antennes millimétrique/submillimétrique (Alma - Chili) et profiter de la proximité de son disque pour en mesurer la masse et le rayon.

À la recherche de disque « Peter Pan » pour en apprendre plus sur la formation des planètes

« La masse d'un disque donne des informations sur les éventuelles planètes qui s'y sont formées ou qui sont en train de s'y former, mais aussi tout simplement sur la composition du disque », précise Steven Silverberg, également le responsable de la nouvelle version de Disk Detective. Et le chercheur espère que celle-ci apportera aux astronomes des données utiles sur les conditions dans lesquelles des planètes se forment autour d'étoiles. Si elles se forment plus tard dans l'histoire de l'étoile -- comme le laissent supposer les disques « Peter Pan » --, ces conditions pourraient être plus favorables au développement de la vie.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !