Sciences

Une usine chimique sur puce

ActualitéClassé sous :recherche , usine chimique , puce

Hitachi Plant Technologies Ltd. a développé un système à base de puces microfluidiques capable de contrôler la production de nouveaux composés chimiques.

Note : les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

La puce microfluidique de base a été fabriquée à partir de la même technologie que pour les systèmes électromécaniques de la taille du micromètre et sa dimension est celle d'une carte de crédit. Elle pourra contrôler le mélange et la réaction de fluides pour la synthèse de composants avec un rendement mille fois plus important. Le système pourra aussi être utilisé pour faire des émulsions huile-eau et de l'extraction de composants utiles des liquides.

Puces microfluidiques. Crédits : http://www.lcn.espci.fr

Le confinement dans les canaux de 0,5 mm des puces microfluidiques accélère les réactions chimiques ce qui permet d'augmenter les débits jusqu'à 30ml par minute, soit 100 fois plus que pour des systèmes non miniaturisés. Grâce à cette puce, dont les débits et la température sont contrôlés, les résultats sont très stables et reproductibles.

Les premières applications qui commercialiseront ces puces sont les analyses de médicaments et de produits cosmétiques. Les puces pourraient aussi être vendues à l'industrie afin de tester de nouveaux mélanges de boissons. Cependant, Hitachi Plant Technologies voudrait intégrer ces puces dans des systèmes plus importants qui seraient capables de piloter 15 tonnes de fluides par mois. Hitachi pense rapporter jusqu'à 5 milliards de yens (une trentaine de millions d'euros) d'ici 2010.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi