Sciences

Des scientifiques expérimentent un nouveau type de propulsion pour voler

ActualitéClassé sous :recherche , robots , autonomes

Des chercheurs de l'Université de Toronto (Canada) ont élaboré avec succès un "ornithoptère" répondant au nom de Mentor. Ce drôle d'engin volant est en fait un appareil radiocommandé capable de voler en battant des ailes.

Comme c'est le cas chez son modèle le colibri, les battements produisent un vortex d'air sous les ailes qui fournit la poussée nécessaire au vol de Mentor.
Loin d'être purement académiques, ces recherches intéressent particulièrement la NASA et l'Armée américaine, qui a financé la première phase de recherche à travers la DARPA (Defense Advanced Research Project Agency). En effet, l'Armée souhaiterait disposer d'un drone de reconnaissance petit et discret qui, au contraire du Predator déployé actuellement en Afghanistan et en Irak, pourrait planer à des vitesses réduites et effectuer des tournants serrés.

Quant à la NASA, elle espère un jour exploiter ces technologies inspirées de la nature pour l'exploration d'autres planètes. Au Jet Propulsion Laboratory de Pasadena (Californie), les ingénieurs travaillent sur des systèmes de navigation et de vol imitant les abeilles et les libellules afin d'élaborer des robots autonomes susceptibles d'être utilisés dans les futures missions martiennes à l'horizon 2009. Mais ces derniers projets ne verront le jour que si les scientifiques arrivent à résoudre le problème que constitue la forte consommation d'énergie nécessaire. Mentor détient quant à lui le record mondial de durée de vol pour un appareil de cette taille : 10 minutes.

Cela vous intéressera aussi