Sciences

Nouvelle technologie pour des opérations chirurgicales laser plus sûres

ActualitéClassé sous :recherche , opération chirurgicale , laser

Une nouvelle méthode permettant d'assurer une haute qualité des opérations laser a été élaborée dans le centre international des lasers de l'Université d'Etat de Moscou Lomonosov. La méthode est basée sur l'enregistrement de la radiation rétrodiffusée due à l'influence du rayon laser sur des tissus évaporables.

Note : les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Cette radiation apparaît en résultat du reflet de la lumière sur les particules en mouvement dans lesquelles se scinde le tissu lors de l'évaporation. En atteignant le résonateur du laser, cette radiation fait changer la tension de pompage du laser.

L'enregistrement de la composante variable de la tension considérée comme un signal autodyne permet de déterminer la vitesse des particules dans la zone d'influence. Quand le rayon laser atteint une frontière de tissus différents, le signal autodyne devient saccadé, témoignant que l'intervention chirurgicale doit être arrêtée. Cette méthode a été éprouvée lors de l'opération de la revascularisation d'un myocarde. Les essais ont été effectués sur un foie bovin et un coeur bovin.

Selon ses concepteurs, cette méthode permettrait d'automatiser les opérations laser et les rendre moins dangereuses. Le changement du signal autodyne permet de constater si tous les tissus abîmés sont évaporés, si l'opération se passe correctement et s'il n'y a pas d'effets pervers dus à l'intervention chirurgicale.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi