Sciences

Nouveau procédé pour la capture d'image en 3D

ActualitéClassé sous :recherche

-

Des chercheurs de l'Université de Siegen (Rhénanie du Nord- Westphalie) ont mis au point un procédé de capture d'image d'un type nouveau : le PMD (Photonic mixer device).

Contrairement aux procédés classiques à base de scanners, le cœur du système est une sorte de radar optique couplé à une analyse électronique du signal de retour.

L'objet a capturer est balayé par un signal infrarouge. L'analyse du signal reçu permet de calculer le temps de parcours du signal. Par la détermination d'intensité lumineuse et de profondeur de champ, l'image 3D peut-être reconstituée. Ce système permet de plus d'éliminer en temps réel les perturbations telles que la lumière du jour.

Les composants du PMD ne coûtent qu'aux alentours de 100 euros, ils sont donc beaucoup moins onéreux que les systèmes de capture d'image à base de scanners (autour de 8000 euros).

Ces capteurs possèdent de nombreuses applications. Ainsi, les chercheurs travaillent avec Audi pour améliorer la sécurité passive et active des voitures. L'une des coopérations les plus avancées concerne la mise au point d'un airbag intelligent. Les capteurs PMD surveillent la position de la tête pour éviter que lors d'un choc elle se trouve dans la zone de gonflage de l'airbag.

Des études ont montré que le marché pour l'assistance électronique dans les prochaines années sera énorme. L'Université de Siegen a crée l'entreprise PMD-Technologies GmbH pour commercialiser ce procédé. Il fait d'ailleurs partie d'une des 4 avancées retenues pour le Prix de l'Avenir qui est remis tous les ans par le Président de la République fédérale allemande pour récompenser une innovation marquante.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi