Sciences

Et la lumière fut... sur le tarmac

ActualitéClassé sous :recherche , technologie , laser

Une société basée en Alaska développe des applications de la technologie laser dans le domaine des transports. En aéronautique en particulier, le principe est de créer à l'aide de lasers des lignes virtuelles permettant de délimiter les différentes zones du tarmac des aéroports qui servent à l'orientation des pilotes et des employés au sol.

Et la lumière fut... sur le tarmac

Dans un milieu aussi extrême que l'Alaska, l'avantage du système est double : la projection laser n'est pas affectée par la neige et elle demande moins de puissance que les générateurs de lumière classique.

Un premier contrat de 250 000 dollars, accordé par la Federal Aviation Administration (FAA), a déjà permis de démontrer sur l'Aéroport International d'Anchorage la faisabilité du procédé. Le dispositif mis au point par Greatland Laser a ainsi permis de tracer une ligne de 15 cm de large à travers une piste de 22 mètres. L'an dernier, un nouveau contrat de 350 000 dollars a été signé avec une compagnie détenant la licence d'exploitation de cette technologie pour les aéroports. Cet accord prévoit la mise en place, en septembre prochain, de deux lasers de part et d'autre d'une piste pour véhicules terrestres à l'Aéroport International de Fairbanks.

D'autres applications sont actuellement à l'étude parmi lesquelles l'utilisation de lignes lumineuses pour la délimitation de zones maritimes et de zones de construction d'autoroutes ou encore la signalétique d'intersections routières, d'entrées de port, etc.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi