Sciences

Une collaboration dynamique entre IBM et le Cern

ActualitéClassé sous :recherche

Le Conseil européen pour la recherche nucléaire vient de passer un accord avec IBM pour celui-ci mette en place une solution d'informatique en grille d'une capacité de stockage atteignant 1 PetaOctet (un million de GigaOctets).

Une collaboration dynamique entre IBM et le Cern

Cette énorme ressource de données servira à faire avancer la recherche dans le domaine de la physique des particules, pour aller au-delà du Big Bang.

Pour l'occasion, IBM étrennera son logiciel de virtualisation du stockage, appelé "Storage Tank". Toutes les données issues du "Large Hadron Collider", un accélérateur de particules franco-suisse d'un diamètre de 27 Km, seront traitées et stockées par cette ressource logicielle.

Pour commencer, le Cern tient à s'assurer d'avoir misé sur le bon cheval et met en place un petit réseau en grille de 20 TeraOctets, reposant sur six serveurs xSeries tournant sous Gnu/Linux. Cependant, la montée en puissance devrait se faire rapidement, le PetaOctet devant être atteint en 2005.

Ce sera au Cern OpenLab, composé de chercheurs et d'acteurs industriels, de mener à bien cette expérience. Parmi, ces acteurs, on trouve HP, Intel et bien sûr IBM, trois zélateurs des solutions Lintel (Gnu/Linux sur processeur Intel Itanium).

Cette collaboration entre IBM et le Cern est la suite logique d'un travail entamé en 2001 au sein du projet "European DataGrid".

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi