Sciences

Un cinquième élément donne des ailes à la navette spatiale

ActualitéClassé sous :recherche , navette , Nasa

L'essai réussi de 128 secondes d'un nouveau moteur, élaboré pour la navette spatiale américaine par Alliant Techsystems, redonne le moral à la NASA. Les ingénieurs espèrent augmenter la charge utile transportable de plus de 10 tonnes grâce à ce moteur.

A l'heure actuelle, la navette utilise des moteurs divisés en quatre segments, chacun long de près de 9 mètres et rempli de combustible (du propergol). Ce type d'engin fournit une poussée maximale d'environ 1500 tonnes.
Le propulseur testé la semaine dernière comprend quant à lui un cinquième élément qui apporte 25% de combustible en plus, permettant d'atteindre une poussée totale de 1600 tonnes.

Cette puissance ajoutée devrait être mise à profit par la NASA pour prendre certaines mesures de sécurité jusque-là irréalisables. Elle pourrait notamment permettre de placer la navette spatiale en orbite même en cas de défaillance du moteur principal au cours des deux premières minutes cruciales qui séparent le décollage de la sortie de l'atmosphère.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi