Sciences

Le CEA primé au 6ème concours national d'aide à la création d'entreprise

ActualitéClassé sous :recherche , CEA , chercheur

Trois chercheurs du CEA, dont le lauréat du "Prix du thésard", figurent au palmarès du 6ème concours national d'aide à la création d'entreprises de technologies innovantes organisé par le ministère délégué à la Recherche et aux Nouvelles Technologies. Quatre autres prix, dont le "Premier prix spécial", ont été attribués à des projets valorisant des recherches du CEA.

Ont été récompensés :

  • Julien Reboud de la Direction des sciences du vivant du CEA, catégorie "Emergence", "Prix du thésard", pour le projet "CELL'nCHIP : une facilitation du criblage à haut contenu sur cellules vivantes". Un projet basé sur une technologie originale et brevetée de puce à cellules développée au laboratoire Biopuces du CEA, permettant d'accélérer les processus de criblage à haut-débit dans la recherche en biologie. Cette technologie permet de tester les activités de molécules sur l'échantillon le plus représentatif du vivant, la cellule,
  • Rysvan Maleck de la Direction des applications militaires du CEA, catégorie "Emergence", pour le projet " TERA DM" visant à créer une entreprise spécialisée dans la conception, la fabrication et la vente d'instruments à base de technologie terahertz pour la détection et l'identification individuelle rapide, non destructive et dynamique de composés biochimiques,
  • Renaud Mosdale, de la Direction de la recherche technologique du CEA, catégorie "création-développement", pour la création de l'entreprise Paxitech couvrant le secteur des mini-sources d'énergie. Cette entreprise, dont la technologie est issue des travaux de Renaut Mosdale au LHPAC1 du CEA Grenoble, vise à développer produire et commercialiser des composants et des sources d'énergie à piles à combustible. Recherches qui lui avaient valu le "3ème prix spécial" dans la catégorie "en émergence" du concours national d'aide à la création d'entreprises 2003.

    Par ailleurs, quatre projets développés à partir de recherches du CEA figurent aussi au palmarès 2004 :

  • Le projet Crocus, "1er prix spécial ", société nouvellement créée développant des mémoires vives MRAM2 sur la base de recherches du laboratoire SPINTEC3, laboratoire commun CEA-CNRS. Applications dans les objets électroniques dits "sans fil" tel ordinateur et téléphone portables, cartes à puces,
  • Le projet Newphenix, société nouvellement créée développant des produits logiciels autour d'un moteur performant et innovant de traitement de l'information multimédia et multilingue. Une technologie mise au point au Laboratoire d'intégration des systèmes et des technologies (List) du CEA,
  • Le projet ImmunID, projet d'entreprise s'appuyant sur une technologie brevetée CEA-Inserm, proposant un service d'explorations en santé humaine ou animale, basé sur l'analyse du répertoire du système immunitaire au niveau génomique,
  • Le projet LeoSphere, projet d'entreprise développant des solutions intégrées d'instruments LIDARs (mesure à distance par radar-laser) et de logiciels d'analyse pour les marchés des sciences de l'atmosphère appliquées à la pollution, la météorologie, la défense et la navigation aérienne. Le premier développement technologique est actuellement réalisé dans une collaboration entre le Laboratoire des sciences du climat et de l'environnement (unité mixte CEA-CNRS) et le Département de physico-chimie du CEA.

    Rappelons que le concours national d'aide à la création d'entreprises de technologies innovantes a pour objectif d'inciter les "porteurs d'idées" à se lancer dans un projet de création d'entreprise. Lancé en 1999 par le ministère de la Recherche, il est géré en collaboration avec l'Agence nationale de valorisation de la recherche (Anvar).

    /li>

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi