Sciences

L'aéroport de Boston teste un système de contrôle des pièces

ActualitéClassé sous :recherche

-

Imaging Automation de Bedford (New Hampshire) a conçu un système de contrôle des pièces d'identité, très diverses, présentées par les passagers avant d'embarquer pour un vol à l'aéroport.

La tâche est d'autant plus difficile qu'il n'existe pas de carte nationale d'identité aux Etats-Unis. Les différents Etats ont émis plus de 150 types de permis de conduire, sans parler des divers autres documents pouvant servir de pièce d'identité.

Lors d'un test réalisé cet été à l'aéroport Logan de Boston - aéroport par lequel 24,5 millions de passagers ont transité l'an dernier - le système de contrôle d'Imaging Automation a passé en revue 225 000 passagers prêts à embarquer et décelé plusieurs documents contrefaits.

Selon les experts, le problème le plus difficile à résoudre est celui des nombreux documents parfaitement légaux émis à partir d'une pièce d'identité falsifiée à l'origine.
Or ce système ne permet pas de les détecter. Le Massachusetts Port Authority, responsable de Logan Airport, espère néanmoins persuader la nouvelle Transportation Security Administration (TSA) de financer l'installation complète d'Imaging Automation, qui pourrait coûter entre 1,6 et 2 millions de
dollars.

Cela vous intéressera aussi