Terraformation : rendre Mars habitable, c'est peut-être possible… © Nasa, JPL, MSSS

Sciences

Terraformation : rendre Mars habitable, c'est peut-être possible…

ActualitéClassé sous :planète mars , habitabilité , terraformer Mars

-

Une étude suggère qu'une bactérie terrestre, connue pour être capable, tout comme les plantes, d'accomplir la photosynthèse, pourrait aider à coloniser Mars en rendant la Planète rouge respirable. Scénario de science-fiction ? Pas vraiment.

Avec le progrès technologique que notre société connaît actuellement, il ne fait guère de doute qu'un jour l'Homme essayera de terraformer Mars pour la rendre habitable pour son espèce. L'idée de modifier durablement le climat de la Planète rouge a fait son chemin depuis qu'en 1961 Carl Sagan avait proposé un mécanisme pour rendre la planète Vénus habitable, ou, du moins, la rendre nettement moins chaude.

Pour qu'un jour la Planète rouge devienne bleue, on a toujours pensé qu'il suffisait de libérer le CO2 contenu dans le régolite martien et les calottes polaires pour donner naissance à une atmosphère beaucoup plus épaisse. Mais d'autres voies sont possibles.

Pour terraformer Mars, une équipe de scientifiques semble convaincue que la photosynthèse pourrait être utilisée à bon escient pour créer de l'air afin que les humains puissent respirer sur Mars. Cette idée est moins saugrenue qu'elle n'y paraît.

Une ville martienne telle que l'envisage Elon Musk. © SpaceX

Créer de l'air respirable par les humains sur Mars

Pour la comprendre, il faut savoir que la photosynthèse est le processus par lequel les plantes et d'autres organismes produisent et stockent l'énergie de la lumière et produisent de l'oxygène. Sur Terre, la photosynthèse est l'apport d'énergie principal dans le cycle thermodynamique de la biosphère en étant à l'origine de la plus grande partie de la biomasse.

Pour reproduire ce phénomène naturel sur Mars, encore faut-il que des organismes y vivent. Or, s'il ne fait plus guère de doute que cette planète a été habitable dans un passé très lointain, elle est aujourd'hui un monde inhabité, et inhabitable en l'état.

Ce que vient de révéler cette équipe, c'est qu'une cyanobactérie terrestre, connue sous le nom de Chroococcidiopsis thermalis, pourrait aider l'Homme à coloniser la planète Mars en contribuant à y créer une véritable biosphère ! Ces organismes, qui survivent dans des conditions de très faible luminosité dans les environnements les plus inhospitaliers de la Terre (Antarctique, désert des Mojaves ou sources hydrothermales par exemple), sont pourtant capables d'effectuer la photosynthèse. Certains ont même survécu à l'extérieur de la Station spatiale internationale (ISS) !

Au regard de ces milieux terrestres inhospitaliers dans lesquels vit Chroococcidiopsis thermalis, cette étude suggère que cet organisme pourrait survivre sur Mars et, théoriquement, être exploité pour créer de l'air afin que les humains puissent y respirer. 

Cette étude, dirigée par Dennis J. Nürnberg, du Département des Sciences de la vie de l'Imperial College London, a rassemblé de nombreux scientifiques, dont les Français Pierre Joliot, de l'institut de Biologie physico-chimique, et Alain Boussac, de l'institut de Biologie intégrative de la cellule (CEA de Saclay).

  • Des bactéries terrestres pourraient rendre Mars respirable par des humains.
  • La photosynthèse de ces bactéries pourrait produire l'oxygène nécessaire à partir de la lumière du Soleil, malgré l'éloignement de Mars.
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi