Image en haute-résolution de l’île qui a fait surface fin 2014 dans l’archipel des Tonga. © 2015 Cnes Distribution Airbus DS

Sciences

La plus jeune île du monde nous aidera-t-elle à chercher la vie sur Mars ?

ActualitéClassé sous :planète mars , Terre , île volcanique

La plus jeune île au monde, apparue dans l'archipel des Tonga à la faveur d'une éruption volcanique il y a trois ans, pourrait offrir des pistes pour comprendre le développement potentiel de la vie sur Mars, a annoncé la Nasa.

L'île de Hunga Tonga Hunga Ha'apai a émergé lors d'une éruption fin 2014-début 2015 à environ 65 kilomètres au nord-ouest de Nuku'alofa, la capitale de l'archipel des Tonga.

Les scientifiques avaient initialement anticipé que cette île, produit de l'expulsion d'énormes volumes de roches et de cendres volcaniques, disparaîtrait en quelques mois. Mais l'île qui mesurait initialement un kilomètre de large sur deux de long, et culminait à 120 mètres, a beaucoup mieux résisté que prévu. Peut-être grâce à la consolidation des débris volcaniques en une roche appelée tuf volcanique. Et une nouvelle étude de la Nasa, qui a observé en continu par satellite l'évolution physique de l'île depuis sa naissance (voir vidéo ci-dessous), lui prête désormais une espérance de vie entre six et 30 ans.

Reconstitution à partir d’images satellites et de modélisation 3D de l’évolution de l’île Hunga Tonga Hunga Ha'apai sur 33 mois. © Nasa GSFC, Scientific Visualization Studio, Cindy Starr, Damien Grouille, Cecile Sabau

Étudier le cycle de la vie des îles nouvelles sur Terre et… sur Mars

Pour Jim Garvin, chercheur à la Nasa, il y a là une opportunité très rare d'étudier le cycle de la vie sur les nouvelles îles. Il a relevé que la planète Mars possédait de nombreuses anciennes îles volcaniques similaires qui étaient vraisemblablement entourées d'eau au moment de leur apparition.

Le scientifique explique que ces anciennes îles volcaniques sont des lieux particulièrement intéressants quand il s'agit de rechercher des traces de vie passées car elles ont pu être un terreau fertile en ce qu'elles cumulaient chaleur et humidité. Observer comment la vie colonise Hunga Tonga Hunga Ha'apai peut par conséquent aider les scientifiques à comprendre où chercher sur Mars des traces de vie, insiste Jim Garvin.

« Tout ce que nous apprenons sur ce que nous voyons sur Mars est basé sur l'expérience de l'interprétation des phénomènes terrestres, a-t-il déclaré dans le communiqué de la NasaNous pensons qu'il y a eu des éruptions sur Mars à une époque où il y avait des zones d'eau persistantes en surface. Nous pourrions utiliser cette nouvelle île des Tonga et son évolution pour tester si l'un de ceux-ci représentait un environnement océanique ou un lac éphémère. » Ces environnements qui furent humides et chauds pourraient donc être des cibles privilégiées pour la recherche de traces de vie passés sur Mars. Dans quelques mois, le site d'investigation du futur rover Mars 2020 qui recherchera d'éventuelles signatures biologiques sur la Planète rouge à partir de 2021 sera connu.

Les îles Tonga, un royaume de quelque 170 îles qui compte environ 120.000 habitants, sont situées sur la « ceinture de feu » du Pacifique, où les plaques continentales se rencontrent, causant une activité sismique et volcanique intense.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

La mission ExoMars entame sa quête de vie martienne  Y-a-t-il de la vie sur Mars ? La mission ExoMars devrait bientôt répondre à cette question. Partie il y a peu pour la Planète rouge, la sonde de l’Agence spatiale européenne (Esa) arrivera en octobre 2016 à destination. La chaîne Euronews nous parle de son voyage et de ses objectifs dans ce nouvel épisode de Space.