Sur Mars, il n’y a pas eu de grand bombardement tardif, affirment des chercheurs de l’université Western (Canada). De quoi rendre la Planète habitable plus tôt que prévu. © ustas, Fotolia

Sciences

Mars était habitable très tôt dans son histoire, et ça change tout

ActualitéClassé sous :planète mars , Grand bombardement tardif , planète habitable

Entre 4,1 et 3,9 milliards d'années avant aujourd'hui, Mars -- tout comme la Terre -- aurait subi ce que les astronomes appellent un grand bombardement tardif de météorites. Mais des chercheurs remettent aujourd'hui cette théorie en question. Selon eux, les impacts ont cessé bien avant ceux sur notre Planète, laissant place à des conditions propices à l'apparition de la vie.

Dans sa jeunesse, la planète Mars a été violemment frappée par des météorites géantes. Les astronomes le soupçonnent depuis longtemps. Mais une équipe de l'université Western (Canada) montre aujourd'hui que ce bombardement a pris fin plus tôt que prévu. De quoi ébranler l'idée que les chercheurs avaient concernant la capacité de la Planète rouge à accueillir la vie.

Car, tant que les météorites tombaient sur Mars, la planète devait être extrêmement inhospitalière. Rappelons ainsi que sur Terre, les scientifiques estiment que des premières traces d’une vie rudimentaire auraient pu apparaître il y a plus de 3,5 milliards d'années après que les bombardements de météorites se sont estompés autour de 3,8 milliards d'années. Et les astronomes pensaient que le même timing était applicable à Mars.

Le grand bombardement de Mars a pris fin il y a 4,48 milliards d'années !

Or, les chercheurs de l'université Western estiment désormais que, sur la Planète rouge, le grand bombardement a pris fin il y a 4,48 milliards d'années ! Et qu'il a pu exister sur Mars, une période de 700 millions d'années propice à l'apparition de la vie il y a entre 3,5 et 4,2 milliards d'années. Soit quelque 500 millions d'années au moins avant les premières preuves de vie retrouvées sur Terre.

Les minuscules grains de zircon ignés contenus dans cette roche ont souffert de leur arrivée sur Terre depuis Mars. Mais ils étaient restés auparavant intacts depuis plus de 4,4 milliards d’années. © Université Western

La vie est-elle apparue sur Mars avant d’émerger sur Terre ?

Leurs résultats, les chercheurs les tirent d'analyses menées sur des météorites trouvées dans le désert saharien. Des roches qu'ils soupçonnent de provenir des hauts plateaux du sud de Mars. Or celles-ci contiennent des éléments -- des grains de zircon et de baddeleyite -- qui permettent aux géologues de déterminer leur âge de manière très fiable.

Par exemple, les scientifiques peuvent y lire une sorte d'historique des chocs de pression comme ceux qui arrivent lorsqu'une roche est heurtée par une météorite. Or, dans leurs échantillons, les chercheurs de l'université Western n'ont trouvé que peu de traces d'événements à fort impact plus récents que 4,5 milliards d'années. Moins de 3 %... alors qu'elles sont de 80 % pour les échantillons terrestres du même âge.

« Les impacts de météorites géantes sur Mars pourraient, dans un premier temps, avoir accéléré la libération des premières eaux de l'intérieur de la planète. Puis, ils auraient cessé. Cela aurait alors ouvert la voie à des réactions propices à la formation de la vie », déclare Desmond Moser, chercheur à l'université Western. Le tout dans des conditions de températures et de pression acceptables. Ne reste plus désormais aux prochaines missions martiennes qu'à aller sonder les endroits dans lesquels cette étude estime que la vie a pu apparaître.

  • Les astronomes croient en la théorie d’un grand bombardement tardif de météorites qui aurait empêché la vie d’apparaître sur Terre comme sur Mars avant environ 3,5 milliards d’années.
  • Mais des chercheurs réécrivent aujourd’hui le scénario.
  • Sur Mars, les bombardements auraient pris fin il y a 4,48 milliards d’années.
  • Cela aurait rendu alors la Planète rouge habitable.
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

La mission ExoMars entame sa quête de vie martienne  Y-a-t-il de la vie sur Mars ? La mission ExoMars devrait bientôt répondre à cette question. Partie il y a peu pour la Planète rouge, la sonde de l’Agence spatiale européenne (Esa) arrivera en octobre 2016 à destination. La chaîne Euronews nous parle de son voyage et de ses objectifs dans ce nouvel épisode de Space.