Sciences

Tops 2012 : le boson de Higgs, superstar

ActualitéClassé sous :physique , Vie du site , Higgs

Pas d'erreur possible, la vedette de la physique en 2012 fut le boson de Higgs, particule insaisissable traquée au Cern avec succès. On a honoré Alan Turing, un des pères de l'informatique, alors que l'ordinateur quantique émerge lentement, mais aussi le Français Serge Haroche pour son prix Nobel mérité, récompensant ses travaux sur l'optique quantique.

Des ordinateurs quantiques topologiques avec des fermions de Majorana ? À l'image, une micrographie électronique d'un nanofil d'antimoniure d'indium (barre horizontale, au centre) similaire à celui utilisé pour rechercher des fermions de Majorana. © Delft University of Technology

On rapporte, dans le domaine de la physique du solide, des signes convaincants - mais pas encore des preuves - de l'existence de fermions de Majorana. En théorie, ces particules pourraient servir à la réalisation d'ordinateurs quantiques moins sensibles au problème de la décohérence.

 

Il y a 100 ans naissait l'un des scientifiques qui ont influencé le destin de milliards d'Hommes. En bâtissant les bases de l'informatique moderne et en aidant les alliés à gagner la bataille contre les nazis, Alan Turing a bel et bien changé la face du monde. Déclarée The Alan Turing Year, 2012 est l'occasion de lui rendre hommage. En France, l'ENS de Lyon célébrera l'événement. 

 

Le Cern a annoncé hier la découverte d'un nouveau boson, très probablement celui prédit en 1964, explicitement ou implicitement, par Peter Higgs et ses collègues Kibble, Guralnik, Hagen, Englert et Brout. Voici, illustrées de vidéos, les étapes de cette grande aventure de la physique qui a débuté il y a presque 50 ans.

 

Vous pensez que le boson de Higgs explique la masse des corps dans l'univers, depuis les atomes jusqu'aux étoiles. C'est faux ! Vous pensez que vous nagez dans une mer de bosons de Higgs autour de vous. C'est faux. D'ailleurs, depuis 13,7 milliards d'années, les bosons de Higgs n'existent plus dans l'univers, si ce n'est de façon fugace... Vous ne comprenez plus rien ? Voici de quoi vous éclairer. 

 

On savait que le prix Nobel de physique 2012 ne serait pas attribué pour la découverte du boson de Higgs. Ce sont finalement le Français Serge Haroche et l'Américain David Wineland qui en sont les lauréats. Les deux chercheurs travaillent à la frontière des mondes classique et quantique, là où l'on peut résoudre le paradoxe du chat de Schrödinger et tenter de créer des ordinateurs quantiques puissants, échappant à la décohérence.

 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi