Sciences

Reprise envisagée du nucléaire civil aux États-Unis

ActualitéClassé sous :physique , nucléaire , énergie

Sept industriels de la filière nucléaire civile ont décidé de se réunir en un consortium afin de promouvoir la construction de centrales nucléaires aux Etats-Unis. Ils pourraient ainsi investir dix millions de dollars pour le développement d'un projet de nouvelle génération de réacteurs nucléaires.

Mais il leur faudra, avant toute réalisation, obtenir du gouvernement les permis de construire nécessaires. Car depuis l'accident de Three Miles Island en 1979, à l'origine de 25 décès, les programmes de construction de centrales ont été suspendus.
Cent trois usines, réparties sur tout le territoire, sont aujourd'hui en activité mais elles sont toutes âgées.

Et c'est donc pour relancer le secteur que le consortium a été créé. Les arguments en faveur d'une telle reprise ne manquent pas : une forte demande énergétique, un prix du gaz naturel très élevé, des problèmes environnementaux liés à l'utilisation du charbon ou encore l'absence d'émission de gaz à effet serre du nucléaire.

La question des déchets radioactifs en revanche est passée sous silence. Les membres devraient soumettre leur projet à l'instance de régulation, la Nuclear Regulatory Commission, via une procédure simplifiée mise en place il y a une douzaine d'années qui réduit de 5 ans le délai d'examen au lieu des 10 à 12 ans prévus par la précédente législation. Ils espèrent décrocher un accord d'ici 2010.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi