Sciences

Protéger les aliments de la lumière : une nouvelle voie a l'étude

ActualitéClassé sous :physique

-

La lumière et l'oxygene de l'air sont les deux facteurs responsables de la déterioration des aliments par photo-oxydation, que favorise d'autant plus la présence de catalyseurs tels que la chlorophylle ou la riboflavine (vitamine B2). L'emballage sous atmosphère d'azote est un moyen de contrer l'action de l'oxygène, qui nécessite cependant le recours à un emballage imperméable à l'oxygène. Les emballages opaques permettent eux de contrer l'action de la lumière, ils nuisent cependant d'un point de vue commercial à la promotion du produit.

Les chercheurs de l'institut Fraunhofer de génie des procédes et de recherche sur les emballages travaillent à la mise au point d'une nouvelle technique d'emballage des aliments qui consiste à teinter un film plastique transparent avec la substance catalytique impliquee dans la photo-oxydation. Ainsi l'emballage absorbe la lumière précisement à la longueur d'onde correspondante tout en restant transparent. Des tests concluants ont été menés avec la chlorophylle utilisée dans des bouteilles en plastique contenant de l'huile d'olive. La chlorophylle est soit ajoutée en quantité souhaitée dans le polymère avant transformation de ce dernier ou bien directement ajoutée sur le film.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi