Cela vous intéressera aussi

Des chercheurs de la Technische Universitat de Darmstadt (sud de Francfort/Main) ont mis au point un procédé de nettoyage de l'eau des piscines qui pourrait bientôt rendre l'usage du chlorechlore inutile.

Ils ont pour cela recouvert le bassinbassin d'un revêtement ne portant pas atteinte à la santé et contenant des particules d'oxydes métalliques. Lorsque celles-ci sont exposées aux rayons du soleilsoleil, il se déclenche alors une réaction photochimique : les rayons UVUV excitent les électronsélectrons des oxydes métalliques qui, dans leur état excitéétat excité, vont réagir avec les moléculesmolécules d'eau. Il se forme alors des radicaux hydroxydiques capables de tuer les germesgermes présents dans la piscine.