Sciences

Des pinces nanométriques pour une trousse à outils moléculaire

ActualitéClassé sous :physique , pince nanométrique , machine moléculaire

Depuis quelques années, les chercheurs travaillent sur la conception de machines moléculaires (rotors unidirectionnels ...), mais aucune n'avait encore été utilisée pour manipuler d'autres molécules. L'équipe de Kazushi Kinbara, au sein de l'Université de Tokyo, vient de créer une paire de pinces permettant de manoeuvrer des molécules de l'ordre du nanomètre.

Note : les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Elles sont faites de 2 molécules organiques de trois nanomètres de long, reliées par un axe composé d'un ferrocène, une molécule organo-métallique (métallocène).

Côté "pince", les bras mesurent environ un nanomètre de long et se terminent chacun par une molécule de porphyrine ayant un atome de zinc en son milieu, qui constitue les "spatules" de la pince, qui vont être en contact avec la molécule-cible. A l'autre extrémité de l'axe-ferrocène, en bout de molécule, les branches sont reliées par un azobenzène. Par photoisomérisation, cette molécule a la capacité de s'étirer sous l'action d'une lumière UV, et de se contracter sous la lumière visible. L'azobenzène va donc agir comme un vérin, serrant ou desserrant la pince suivant son élongation.

Les applications peuvent être très variées: de l'outil "classique" à l'échelle du nanomètre, au transport de médicament, permettant de libérer une molécule à un endroit donné. Cette découverte fait l'objet d'un article exhaustif dans la revue "Nature" du 23 mars 2006.

Par Matthieu ROSENBERG.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi