Sciences

Des ondes radios pour traiter les noix

ActualitéClassé sous :physique , noix , ondes

Utilisée pour déshydrater les céréales et les biscuits, la technique des ondes radios pourrait être appliquée à la filière des noix.

A l'heure actuelle, les paquets de noix sont traités au bromure de méthyle, phosphate ou autres fumigènes puis entreposés pendant trois jours avant expédition.
Mais ce régime de choc, destiné à tuer les insectes comme la pyrale indienne de la farine (Plodia interpunctella) ou le carpocapse des pommes (Cydia pomonella), présente des inconvénients.
Le gouvernement fédéral a ainsi interdit à partir de 2006 le bromure de méthyle, suspecté de jouer un rôle dans le trou de la couche d'ozone et d'être lié chez l'homme à certaines malformations congénitales.

Les scientifiques de l'Université Davis de Californie effectuent donc aujourd'hui des tests grandeur nature pour évaluer la possibilité d'adapter l'utilisation des ondes radios au traitement des noix. La procédure consiste à placer noix et pistaches dans une solution légèrement saline et d'émettre une fréquence radio spécifique capable de "cuire" les parasites (comme dans un four à micro-ondes) sans pour autant gâter les produits.
On attend les dispositifs finaux d'ici la fin 2004.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi