Sciences

Une nouvelle classe de particules subatomiques

ActualitéClassé sous :physique , particules subatomiques , quarks

Une nouvelle classe de particules subatomiques, composées de cinq quarks, au lieu de deux ou trois pour les particules habituelles, aurait été découverte par une équipe de physiciens du synchrotron SPring-8 (Harima, Japon).

Les théoriciens avaient déjà émis l'hypothèse de l'existence de combinaisons de quatre quarks ou plus, mais les expériences menées depuis 30 ans avaient échoué à les mettre en évidence.

Les chercheurs, conduits par Takashi Nakano du Centre de Recherche en Physique Nucléaire de l'Université d'Osaka (Japon), ont produit les nouvelles particules en bombardant une cible de carbone avec un rayonnement gamma. La particule à cinq quarks se serait formée lorsque deux particules, un neutron, composé de trois quarks, et un méson K+, composé de deux, fusionnèrent à l'occasion de la collision.

Selon Nakano, la particule à cinq quarks ne serait pas courante au sein de l'Univers aujourd'hui, sauf peut-être à l'intérieur des trous noirs. La découverte est susceptible de stimuler la recherche en physique des particules et d'avoir d'importantes implications au niveau de notre compréhension de l'Univers primitif, en contribuant à préciser comment les quarks se sont assemblés pour former la matière après le Big Bang. La Physical Review Letters a publié un article sur la découverte le 4 juillet.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi