Sciences

Les militaires américains dévoilent leur ''e-bombe''

ActualitéClassé sous :physique

Entourée du plus grand secret, la "e-bombe" a été développée principalement par les chercheurs travaillant pour l'Armée de l'Air à Kirtland Air Force Base près d'Albuquerque (New Mexico).

Il s'agit en fait d'utiliser des ondes électromagnétiques puissantes pour détruire des équipements électroniques, y compris lorsque ceux-ci ne sont pas en fonctionnement.

Si les effets de cette bombe, dont le rayon d'action est d'environ 200 m, peuvent agir sur l'ensemble du réseau électrique d'une ville et le détruire définitivement, les militaires déclarent hésiter à l'utiliser.
En effet, l'e-bombe ne porterait pas atteinte aux personnes, mais détruirait les infrastructures téléphoniques ou hospitalières vitales pour une population civile.

L'e-bombe figure parmi toute une série de projets développés pour les forces armées et utilisant une énergie très élevée. Les lasers ont déjà été testés à partir d'un Boeing 747 pour neutraliser les missiles, et le Marine Corps possède le prototype d'un laser monté sur un Humvee, une sorte de jeep moderne, qui serait utilisé contre des ennemis, provoquant une telle douleur au niveau de l'épiderme que ceux-ci seraient incapables de se mouvoir.

Actuellement, l'Armée teste une grenade capable d'arrêter un tank en détruisant son système électronique. Quant à la Marine, elle travaille sur l'utilisation de micro-ondes pour neutraliser des missiles.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi