Sciences

Kézako : mais pourquoi la colle... colle ?

ActualitéClassé sous :Physique , colle , colle blanche

Par Jonathan Sare, Futura

-

[EN VIDÉO] Kézako : mais pourquoi la colle... colle ?  Qui n’a jamais utilisé de colle pour réparer un objet ? Derrière cette démarche anodine, se cache une interaction complexe entre les atomes de la matière. Unisciel et l’université de Lille 1 nous expliquent, avec le programme Kézako, comment la colle... colle. 

Qui n’a jamais utilisé de colle pour réparer un objet ? Derrière cette démarche anodine, se cache une interaction complexe entre les atomes de la matière. Unisciel et l’université de Lille 1 nous expliquent, avec le programme Kézako, comment la colle... colle.

Un solide se constitue d’atomes liés ensemble par des forces électriques. Lorsque l’on brise un objet, ces forces sont interrompues. On pourrait penser que pour régler le problème il suffirait de repositionner les atomes dans la bonne configuration. En réalité, lorsqu’il se casse, l’objet perd toujours de la matière, même en infime quantité. Il est donc impossible de rétablir ces liens électriques.

Une des solutions pour réparer l’objet serait d’utiliser de la colle. En effet, lorsque deux objets lisses sont en contact l’un avec l’autre ils adhérent, car les aspérités sont comblées. C’est le principe de la colle. Elle vient combler les manques de matière entre les deux parties cassées afin de les reconstituer. Cet effet vient donc créer de nouveaux liens électriques entre les atomes et l’objet peut être utilisé à nouveau.

© Unisciel

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !