Sciences

Le gaz naturel a la cote

ActualitéClassé sous :physique , gaz , narurel

Le prix du gaz naturel est tombé la semaine dernière à moins de la moitié de sa valeur de février dernier, avant la guerre en Iraq. Malgré cela, il est toujours nettement au-dessus des moyennes enregistrées entre 1983 et 1999.

Le gaz naturel a la cote

Selon certains analystes, plusieurs arguments plaident en faveur d'une augmentation à long terme du prix du gaz naturel.

La demande, tout d'abord, augmente chaque année de 2 à 3%aux Etats-Unis et la prise en compte grandissante des questions environnementales laisse présager, à l'avenir, une multiplication des centrales électriques tournant au gaz. A l'inverse, l'offre risque de se raréfier ; le nombre de gisements faciles d'accès en Amérique du Nord diminue en effet rapidement et les opérations de prospection coûtent de plus en plus cher.

Or ce n'est pas l'importation de gaz naturel qui pourra compenser ce fait, du moins à court terme. Une hausse des importations, qui représentent aujourd'hui 1% du marché nord- américain, est bien attendue d'ici quatre ou cinq ans, lorsque les terminaux destinés à recevoir le gaz liquéfié ouvriront, mais il faudra certainement de nombreuses années pour passer à un chiffre très supérieur.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi