Sciences

Fusion dans un bocal, le retour

ActualitéClassé sous :physique , fusion

Rusi Taleyarkhan, de l'Université Purdue (Indiana), et ses collègues ont-ils bien réalisé la fusion d'atomes d'hydrogène dans un simple flacon de solvant organique ? C'est en tout cas ce qu'ils affirment dans un article à paraître du journal Physical Review E., ou plutôt réaffirment.

Car il y a deux ans déjà, dans la revue Science, les chercheurs avaient soutenu avoir obtenu la preuve d'une fusion nucléaire dans des conditions similaires. L'affirmation avait alors été accueillie avec beaucoup de scepticisme par la communauté scientifique.

En effet, les expériences visant à recréer le processus libérateur d'énergie qui se produit en permanence dans les étoiles comme le Soleil ont toujours été conduites dans des réacteurs géants extrêmement coûteux.

Les travaux de Taleyarkhan sont basés sur le phénomène de cavitation acoustique : des ondes sonores vibrent dans un fluide, créant de minuscules bulles de gaz qui émettent des flashes de lumière lorsqu'elles s'effondrent (sonoluminescence).

Pour certains, ces bulles pourraient, sous certaines conditions, atteindre des températures et pressions suffisamment élevées pour provoquer une sonofusion, ce que redit avoir accompli l'équipe de Taleyarkhan aujourd'hui. Et cette fois, les expériences menées au Oak Ridge National Laboratory (Tennessee) avec de meilleurs détecteurs semblent apporter des données plus consistantes sur la réalité des résultats obtenus.
En tout cas suffisamment pour que d'autres équipes cherchent à les reproduire à l'avenir.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi