Sciences

Un élévateur moléculaire

ActualitéClassé sous :physique , molécules , ascenseur

Les chimistes de l'Université de Californie Los Angeles (UCLA) ont accompli une petite prouesse : construire un nanoascenceur. Il s'agit en fait d'une plate-forme moléculaire rigide maintenue par 3 "pieds", d'une taille 1000 fois inférieure à celle d'un cheveu humain, soit un diamètre de 3,5 nanomètres pour une hauteur de 2,5 nanomètres.

Les pieds sont constitués de molécules qui peuvent adopter deux positions, le passage de l'une à l'autre permettant le mouvement de l'ensemble.
Cette transition se fait grâce à une réaction acido-basique; la perte de proton (H+) fragilise la structure de soutien qui adopte alors une autre configuration, descendante.
Il suffit ensuite de remettre de l'acide dans la solution pour restaurer la liaison hydrogène et faire remonter le tout.

L'opération a été effectuée une dizaine de fois par les chercheurs, sans aucun problème. L'équipe pense cependant améliorer encore le système, en remplaçant notamment l'utilisation de la réaction acido-basique par celle d'un courant électrique ou d'un éclairage.
Elle espère ainsi développer à terme une machine moléculaire capable du jouer le rôle de valve et de délivrer des médicaments directement au niveau cellulaire.

Cela vous intéressera aussi