Sciences

Découverte du plus petit catalyseur en or

ActualitéClassé sous :physique , chimie , cluster

Une équipe de chercheurs de la chaire de chimie physique de l'université technique de Munich (Prof. Ulrich Heiz) a découvert le plus petit catalyseur en or formé d'à peine huit atomes d'or (Au8).

En coopération avec les scientifiques du "Georgia Institute of Technology" d'Atlanta, USA, ils ont démontré que les éléments décisifs de la catalyse n'étaient pas seulement sa composition élémentaire mais aussi sa taille et surtout son état de charge. Les résultats de la recherche ont été récemment publiés dans la revue scientifique "Science".

Après avoir déposé un cluster d'or gros de quelques nanomètres sur une surface d'oxyde de magnésium, les chercheurs ont observé comment ce métal habituellement inerte réagit d'un seul coup de façon catalytique et extrêmement active : de petites quantités de monoxyde de carbone se sont oxydées au contact de l'oxygène et se sont transformées en dioxyde de carbone. En plus de la taille du cluster, le transfert de charge électrique dans le cluster joue un rôle capital pour provoquer une réaction catalytique. C'est par ce biais que l'instrument d'oxydation O2 est activé. La température au cours de laquelle l'oxydation a eu lieu est un autre élément remarquable, -70 degrés Celsius constitue le seuil de réaction.

Le procédé de catalyse a pour la plupart des branches de l'industrie une grande importance. L'or n'a jusqu'ici jamais été utilisé comme catalyseur à cause de son inertie. Alors que l'argent et le cuivre s'altèrent au contact de l'air, l'or garde son éclat. La question de savoir si le catalyseur de cluster d'or trouvera une application dans l'industrie reste ouverte. Au niveau de la recherche fondamentale, cette découverte est une avancée très importante.

Cela vous intéressera aussi