Sciences

Des chercheurs russes inventent un blindage liquide

ActualitéClassé sous :physique , blindage , nanoparticules

Après les nanoparticules, le nanoliquide. Celui-ci, dont une des premières applications concernera le renforcement du blindage du matériel militaire, vient d'être présenté par Nikolaï Viktorov, directeur exécutif du Fonds à capital risque du Complexe militaro-industriel de la région de Sverdlovsk (Russie).

Laboratoire de recherche

Ce blindage liquide se présente sous l'aspect d'un gel constitué de nanoparticules solides et d'une matière de remplissage. Un choc ou un impact brutal, tel celui provoqué par une balle ou un éclat, pousse les particules solides à se lier instantanément les unes aux autres, transformant la matière souple en un composite ferme capable de stopper la pénétration du corps étranger en profondeur. Cette mutation s'opère en moins d'une milliseconde, ce qui assure une protection sûre à la plupart des types de projectiles ou d'explosifs.

La protection de ce blindage liquide pour les véhicules commencera dès l'été 2007, indique Viktorov, et son usage pourra rapidement être étendu à tout autre matériel, tels les hélicoptères, les vedettes et les gilets pare-balles, aussi bien militaires que civils. Cela sans en augmenter le poids, contrairement à ce qui se produit en cas de recouvrement par plaques métalliques, précise-t-il.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi