Sciences

En bref : la plainte contre le LHC est rejetée

ActualitéClassé sous :physique , cern , lhc

-

La Cour européenne des droits de l'homme donne raison aux physiciens du Cern. La plainte déposée pour empêcher le démarrage du LHC le 10 septembre 2008 est rejetée.

L'évaporation d'un mini trou noir dans le détecteur Atlas (image d'artiste). Crédit : Cern

Comme on pouvait s'y attendre, la raison et le bon sens ont prévalu. La Cour européenne des droits de l'homme de Strasbourg n'a eu aucun mal à se rendre compte de la validité des preuves expérimentales démontrant l'absence de risques dus à la possible création de mini trous noirs dans les expériences du LHC. La plainte d'Otto Rössler est rejetée.

Depuis la création de la Terre, des collisions à des énergies comparables à celles qui auront lieu au LHC se sont en effet produites entre les noyaux de l'atmosphère et les rayons cosmiques. Au total, c'est plus de 100.000 fois le nombre de collisions attendues durant l'exploitation du LHC qui ont déjà frappé la Terre.

Ce chiffre est au moins 1020 fois plus important si l'on considère les rayons cosmiques tombant sur les étoiles dans l'Univers observable, en particulier celles extrêmement denses que sont les naines blanches et les étoiles à neutrons.

Cela vous intéressera aussi