Sciences

En bref : le LHC n'accélérera ses premiers protons qu'en septembre

ActualitéClassé sous :physique , lhc , cern

Lors d'une conférence à Aix-la-Chapelle en 1990, le prix Nobel de physique Carlo Rubia prévoyait le démarrage du LHC pour 1998 ! Le plus grand collisionneur du monde devrait démarrer cette année mais les premiers faisceaux de particules ne circuleront probablement pas avant septembre si tout se passe bien.

Une représentation des particules émises par l'évaporation d'un mini trou noir dans le détecteur Atlas, notez la taille de la personne à droite du schéma. Crédit : Cern

Il y a quelques mois, le « dernier planning » du LHC (Large Hadron Collider) prévoyait l'injection des premiers faisceaux de protons dans le LHC fin juillet et les premières collisions à 10 TeV avec prise de données pour démarrer les expériences fin septembre. De fin novembre 2008 à début avril 2009 le LHC aurait alors fermé, à cause de l'énorme consommation électrique de cet instrument, difficilement compatible avec la demande en hiver.

D'après les dernières informations publiées sur le site du LHC, il faudra attendre septembre pour l'injection des premiers faisceaux de protons. après les premiers tests indispensables, et s'il ne se produit aucun incident, il est donc possible que les premières collisions ne se produisent qu'au mois de novembre.

Il faudra ensuite beaucoup de temps avant d'en extraire de la physique intéressante comme bien sûr l'observation très attendue du boson de Higgs, la supersymétrie et peut-être de mini trous noirs.

Cela vous intéressera aussi