Sciences

Bonus : les bobines électriques chantent Lady Gaga

ActualitéClassé sous :physique , Homme , bonus

-

Il est des choses que l'on ne pense jamais faire dans la vie, comme parler de Lady Gaga sur Futura-Sciences ou penser qu'un jour on transformera le son en lumière. Et pourtant, force est de constater que ce raz-de-marée planétaire a même envahi le courant alternatif, qui a revêtu ses habits de lumière pour l'occasion. Comment ? La réponse en vidéo. 

Lady Gaga : après le phénomène mondial, le phénomène scientifique ? © Flickr, Stephen Carlile, CC BY-SA 2.0

L'Open Spark Project et le Tesla Orchestra ont réussi à prouver qu'une performance musicale pouvait aussi tout à fait être scientifique. Formé par les chercheurs du Case Western Reserve University, l'orchestre en forme de bobines donne un concert explosif. Regardez plutôt en image :

Poker Face de Lady Gaga interprété par... les bobines de cuivre. © TeslaOrchestra/YouTube

Comment ça marche ? 

Le dispositif est simple. Entre deux bobines de cuivre sont installés deux petits paratonnerres pour contenir les décharges. Les bobines, alimentées en courant alternatif, libèrent des éclairs. Ce courant subissant des variations de fréquences comme le son, et donc, comme la musique, les musiciens-scientifiques peuvent la faire varier. En accordant les sons et les éclairs, chaque fréquence correspond alors à une note sur un clavier et jouer de la bobine devient un jeu d'enfant, ou presque.

En vert, on voit l'ambitus du Tesla reporté sur un clavier de piano et un manche de guitare. © Open Spark Project

En vert, on voit l'ambitus du Tesla reporté sur un clavier de piano et un manche de guitare. © Open Spark Project

C'est en dessinant des circuits et puces permettant de convertir un simple signal Midi (une norme standard pour les appareils musicaux) en signal de fibre optique que ces inventeurs un peu fous ont pu transformer le son en lumière. La fréquence est plutôt grave puisqu'elle s'étend de 55 à 587 Hz, soit un peu plus de 3 octaves. Un seul petit inconvénient, les bobines Tesla sont monophoniques, elles ne produisent qu'un son à la fois. Il est donc possible de faire des arpèges rapides, mais pas d'accords, ce qui explique au passage le choix de cette chanson...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi