Sciences

Vidéo exclusive : le souffle du Grand Nord sur la trace des Inuit

ActualitéClassé sous :Homme , Jean MALAURIE , Grand Nord

Grâce l'INA (Institut National de l'Audiovisuel) et à Futura-Sciences, découvrez le peuple Inuit en suivant les pas d'un de ses meilleurs connaisseurs, Jean Malaurie. Et retenez ce rendez-vous : toutes les deux semaines, l'INA et FS vous offriront un documentaire intégral à visionner !

© Jean Malaurie, collection privée - DR

Pour le premier volet de cette collaboration, nous vous proposons de partir à la découverte des Inuit. Cette saga retrace l'évolution de la condition du peuple Inuit que Jean Malaurie a suivi pendant près de trente ans, du Groenland à la Sibérie. Ce documentaire exceptionnel mêle commentaires d'époque et analyses actuelles. De sublimes scènes des films ethnographiques (dont la restauration rend admirablement les couleurs d'origines) et des images contemporaines de la vie actuelle des Inuit s'enchaînent pour nous faire découvrir ce peuple méconnu (un des derniers peuples premiers), sa civilisation, les manières dont il a traversé l'époque contemporaine en Sibérie ou au Canada et son avenir. Cette vidéo, Le souffle du Grand Nord, dure 52 minutes et est accessible en intégralité sur Futura-Sciences durant une semaine.

Jean Malaurie a participé puis conduit depuis 1948, 31 expéditions dans l'Arctique. Sa rencontre avec les Inuit a été décisive. Partager leur vie dans des conditions climatiques rudes lui a permis de reconnaître la haute valeur de leur pensée, dans laquelle il voit une alternative au matérialisme des sociétés occidentales. Dans ses films et publications scientifiques, Jean Malaurie dénonce les risques que l'insouciance humaine fait courir à la Terre.

Jean Malaurie évoque ses périples dans les déserts, comme le Mont du Hoggar, au Sahara, en 1948-1949 et le nord du Groenland en 1950-1951. Il était géographe des expéditions de Paul-Emile Victor en 1948 et 1949 puis il a poursuivi 32 missions dans l'Arctique avec le CNRS en solitaire.

Il a marché en établissant une carte et en étant accompagné par les Inuit. Les Inuits sont intrigués par la fascination de Jean Malaurie pour le mystère de la pierre. Les Inuit représentent une civilisation pour lui, considérée comme "primitive". Jean Malaurie se considère comme un géo-historien, qui s'intéresse à la fois l'espace et à la durée. Des photographies d'époque illustrent son propos.

Cela vous intéressera aussi