Sciences

La réalité virtuelle au secours de l'archéologie

ActualitéClassé sous :Homme

-

Une équipe d'experts en architecture romaine travaille en collaboration avec les archéologues du Cultural Virtual Reality Laboratory de l'Université de Californie à Los Angeles, pour reconstituer en 3D le Colisée de Rome à l'aide d'outils graphiques produits par le programme Encarta 2002 de Microsoft.

A cette occasion, la firme de Bill Gates a encouragé ces recherches en accordant des licences à des tarifs préférentiels, ces technologies restant encore trop coûteuses pour les universités. Ainsi le projet Colisée fait partie d'un programme de reconstitution en 3D de l'ensemble de la Rome antique auquel participent
plusieurs partenaires comme l'Andrew Mellon Foundation, qui a versé 127 000 dollars uniquement pour la reconstitution du Forum.

Progressivement, ces techniques se développent aussi dans le cadre de l'enseignement de l'archéologie. Selon Learning Sites de Williamstown (Massachusetts), spécialisé dans la reconstitution virtuelle de sites archéologiques, plus de soixante-dix universités américaines utilisent désormais des logiciels de réalité virtuelle dans leur enseignement d'archéologie et les mettent à la disposition de leurs archéologues travaillant sur le terrain.

Cela vous intéressera aussi