Sciences

En bref : Newton a-t-il inventé le feu ou découvert l'Amérique ?

ActualitéClassé sous :Homme , Luke Skywalker , connaissance scientifique

Un sondage mené auprès d'enfants britanniques ramène des résultats parfois surprenants. Buzz L'Eclair aurait marché le premier sur la Lune et la reine aurait inventé le téléphone. L'étude, sans doute à relativiser, démontre surtout l'intérêt des jeunes enfants pour la science, tout autant que la désaffection que les adolescents ressentent ensuite.

Isaac Newton, en 1702, peint par Sir Godfrey Kneller. Ce people est célèbre, mais pour quelle raison, au fait ?

Le sondage a été mené en Grande-Bretagne, au Birmingham Science City, un organisme public et régional de développement des sciences, sur un millier d'enfants d'âges divers, scolarisés en primaire et en secondaire. Le questionnaire portait sur les avancées scientifiques et les réponses ne sont pas toujours celles que l'on attend.

A la question « Qui a marché le premier sur la Lune ? », un petit sondé sur dix répond Buzz L'Eclair, le héros de la saga Toy Story. Certains optent pour Luke Skywalker, de La guerre des étoiles, tandis que d'autres, plus près de la vérité, penchent pour Lance Armstrong. Quant à Isaac Newton, sujet britannique pourtant, son apport principal à l'humanité est flou, et davantage, note l'étude, chez les garçons. Un sur trois est persuadé qu'il a inventé le feu. Le grand savant se voit également attribué la découverte de l'Amérique et de l'ADN.

Les trois quarts des enfants, tout de même, reconnaissent en Graham Bell l'inventeur du téléphone. Mais d'autres en remercient sa Majesté la Reine d'Angleterre ou bien Charles Darwin. Pour 4% des sondés, cette innovation est le fait de Noel Edmonds, présentateur de télévision et notamment de jeux à succès.

Sans plus de précision sur les chiffres ni sur la méthode, la valeur de ce sondage reste à prouver. Mais pour Pam Waddell, la responsable du Birmingham Science City, il démontre que les jeunes connaissent moins bien les scientifiques que les stars du sport ou de la musique. Selon elle, l'étude met également en évidence une différence nette entre enfants et adolescents.

« Il est évident que les enfants des écoles primaires portent un vrai intérêt aux sciences. Près de 70% des 9-10 ans aimeraient devenir célèbres en remportant un prix Nobel, alors que ce chiffre tombe à 33% chez les 11-15 ans ». Pour elle, à l'âge de la scolarité en secondaire, les enfants perdent de l'intérêt pour les sciences. Sans doute peut-on tout de même nuancer la conclusion en remarquant que les idées d'un enfant de neuf à dix ans sur son métier futur varient assez largement d'un jour à l'autre...

Cela vous intéressera aussi