Le Super Heavy et le Starship de SpaceX. Le Starship devrait mesurer 55 m de haut pour un diamètre de 9 m et être propulsé par 7 moteurs Raptor d'une poussée de 11,9 méganewtons. Pour Super Heavy (l'étage principal), il aurait un même diamètre pour une hauteur de 63 m et être propulsé par 31 moteurs Raptor. Ensemble, ces moteurs généreront une poussée au décollage de 52,7 méganewtons. © SpaceX

Sciences

Voyage vers Mars : pour SpaceX, le billet ne coûterait que 500.000 dollars

ActualitéClassé sous :exploration humaine de Mars , SpaceX , Big Fucking Rocket

Éternel optimiste, à juste raison, Elon Musk prévoit toujours, dès 2024, une première mission habitée à destination de Mars. Aujourd'hui, il fixe le coût du billet : 500.000 dollars mais avec l'objectif de l'amener à moins de 100.000 dollars ! Nous sommes moins optimistes que Musk. Si le Starship est prêt durant cette prochaine décennie, en l'état, la technologie ne permet pas de vivre, ni de travailler sur Mars en sécurité à l'échéance fixée par Musk. 

Sur twitter et en réponse à un commentaire, Elon Musk a annoncé que le prix d'un voyage à destination de Mars à bord du Starship serait d'environ 500.000 dollars, voire moins ! À plus long terme, le prix du billet pourrait même descendre sous la barre des 100.000 dollars. Une somme suffisamment basse, selon lui, pour que quiconque vendant sa maison sur Terre puisse déménager sur Mars s'il le souhaite.

Cette annonce survient alors que le projet Mars One, qui prévoyait de coloniser la planète Mars sans possibilité de route, est en très grande difficulté financière après la faillite de Mars One Ventures AG qui finançait le projet. Avant de tirer un trait définitif sur ce dernier, que certains jugeaient fantaisistes, il convient d'attendre le 6 mars, date à laquelle un nouvel investisseur pourrait être annoncé.

Si les rêves de Planète rouge s'éloignent pour les martionautes de Mars One, ceux de SpaceX ne sont guère mieux lotis. D'une part, il est très peu probable que le Starship soit prêt d'ici quelques années et qu'il réalise sa première mission martienne en 2024 comme se plait à l'annoncer Elon Musk. D'autre part, la technologie pour faire vivre et travailler des hommes, en toute sécurité sur Mars, n'est pas du tout au point. Quant à permettre à des humains de rester en vie et en bonne santé lors du voyage, puis sur Mars, ces technologies sont encore en phase précoce d'étude.

Le difficile financement d'une technologie nécessaire pour aller sur Mars

Cela dit, si la science et l'ingénierie résoudront tous ces défis et rendront possibles des séjours sur Mars, pour peu qu'on laisse du temps au temps, c'est au niveau financier que le bât blesse. SpaceX n'a évidemment pas, tout simplement, assez d'argent pour financer seul cette aventure. L'entreprise doit convaincre des investisseurs publics et privés de financer son projet et, embarquer aussi avec elle la Nasa, ce qui n'est pas chose aisée.

Dans un certains sens, et c'est un raccourci, le modèle économique de Mars One, qui s'appuyait notamment sur le public et le principe de la télé-réalité, n'était pas complètement farfelu.

Cela dit, la conquête et l'exploration habitée de l'espace ont besoin de ces visionnaires ambitieux, extravagants ou utopiques, au choix, pour faire avancer la technologie spatiale dans cette voie. Alors, à défaut de nous présenter des calendriers réalistes, merci de paver la route vers Mars car il ne fait guère de doute que des femmes et des hommes fouleront son sol.

  • Elon Musk estime à 500.000 dollars le coût d'un aller-simple pour Mars.
  • La première mission habitée à destination de Mars est prévue dès 2024.
  • Une date qui nous parait très optimiste.
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi