Sciences

Le grand public pourra bientôt nommer les exoplanètes

ActualitéClassé sous :exoplanètes , planète extrasolaire , UAI

-

L'illustre Union Astronomique Internationale (UAI) ouvre ses portes en 2015 au grand public pour qu'il puisse soumettre à leurs votes le choix du nom de plusieurs exoplanètes (et étoiles-hôte) confirmées. Rendez-vous en août 2015 pour la proclamation des gagnants.

Illustration de différents systèmes planétaires découverts autour d’étoiles qui ressemblent à notre Soleil ou aussi des naines rouges. L’AUI invite les associations et clubs d’astronomie dans le monde entier à faire des propositions pour nommer 305 exoplanètes sélectionnées et confirmées. © Nasa
Illustration de différents systèmes planétaires découverts autour d’étoiles qui ressemblent à notre Soleil ou aussi des naines rouges. L’AUI invite les associations et clubs d’astronomie dans le monde entier à faire des propositions pour nommer 305 exoplanètes sélectionnées et confirmées. © Nasa
 

Fondée en 1919, l'Union Astronomique Internationale (International Astronomical Union), ou UAI, dont la vocation a toujours été de « promouvoir et protéger l'astronomie sous tous ses aspects », est une autorité célèbre et respectée comptant quelque 11.000 astronomes du monde entier. L'une de ses charges n'est autre que d'arrêter les choix dans la nomenclature de divers corps célestes connus. On lui doit, par exemple, le choix définitif des 88 constellations boréales et australes en 1930 ou encore, plus récemment, en 2006, la décision controversée de sortir Pluton du sanctuaire des planètes pour la reclasser dans la nouvelle catégorie dite des planètes naines, au même titre que Sedna, Eris ou Cérès...

Plus d’ouverture au grand public

Consciente de l'intérêt grandissant du grand public pour les nombreuses découvertes des nouveaux mondes gravitant autour d'autres étoiles que notre Soleil, l'UAI a ainsi annoncé le 9 juillet dernier s'être résolue, pour la première fois de son histoire, à soumettre au vote des citoyens de la planète, la nomenclature des exoplanètes. Une proposition très enthousiasmante et, bien entendu, soumise à plusieurs conditions.

Parmi les quelque 1.126 systèmes extrasolaires découverts en une vingtaine d’années, l’étoile α Piscis Austrini ou Fomalhaut, visible à l’œil nu, est une des rares à bénéficier d’un véritable nom propre. D’origine arabe, fum al-hūt signifie « la bouche du poisson ». Pour les Perses, elle incarnait, voici 5.000 ans, une des « quatre étoiles royales ». Sur cette image composite prise par le télescope spatial Hubble, on découvre le vaste disque de poussière qui ceint la jeune étoile ainsi que la présence d’un corps massif désigné comme étant la planète Fomalhaut b. © Nasa, Esa, P. Kalas, J. Graham, E. Chiang, E. Kite (University of California, Berkeley), M. Clampin (Nasa Goddard Space Flight Center), M. Fitzgerald (Lawrence Livermore National Laboratory), K. Stapelfeldt et J. Krist (Nasa, JPL)

Comment participer au choix ?

Après consultation et délibération, le groupe de travail du Public Naming of Planets and Planetary Satellites a édicté un ensemble de règles pour ce concours désigné NameExoWorlds (développé en partenariat avec le programme Zooniverse). Tout d'abord, seuls les clubs et associations d'astronomie (à but non lucratif) de par le monde pourront participer en s'inscrivant, dès septembre, sur le sitedirectory.iau.org (encore en chantier), mis en place pour cette occasion.

Puis, quelques semaines plus tard, les participants seront invités à choisir parmi les 305 exoplanètes (découvertes avant le 31 décembre 2008) sélectionnées par l'UAI au sein de 260 systèmes planétaires différents, les quelque 20 à 30 mondes qu'ils préfèrent. Pour cela, rendez-vous en octobre 2014 pour voter sur le site NameExoWorlds.

Dans un troisième temps (décembre 2014), les clubs et associations inscrits pourront déposer leurs propositions de noms pour les exoplanètes et aussi les étoiles-hôtes, argumentées et dûment respectueuses des règles de l'UAI. Enfin, c'est à partir de mars 2015 qu'un plus large public sera convié à départager les noms des candidats (l'UAI et Zooniverse se préparent d'ores et déjà à plus d'un million de votes).

À terme, les gagnants seront désignés par le groupe de travail du comité exécutif pour la nomenclature publique des planètes et des satellites naturels (Executive Committee Working Group on the Public Naming of Planets and Planetary Satellites) au cours de juillet 2015 et annoncés entre le 3 et 14 août 2015, à l'occasion d'une cérémonie spéciale organisée lors de la XXIXe assemblée générale de l'organisation mondiale, à Honolulu (Hawaï, États-Unis). Avis aux amateurs.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi